Accueil Le club Equipes Le jeu Conseils Evenements Contact Video

cialis prix


    LES NEWS DU CLUB

::: REJOIGNEZ-NOUS !!!

Le SFC est en recherche de dirigeants et éducateurs pour accompagner et améliorer l'encadrement des équipes du club.
Possibilité de passer des formations.
Alors, que tu sois joueur,...

» En savoir plus


Important

    LES NEWS DU PORTAIL

::: PROGRAMME EDUCATIF FEDERAL

Nom de l'Action : FAIRE ARBITRER LES JEUNES A L'ENTRAINEMENT OU EN MATCH

Dans le cadre de son projet associatif du CFF4, le SISTERON F.C. a mis en place une action PEF concernant...

» En savoir plus


    ANNONCES TOURNOIS

::: TOURNOIS U.11 & U.13 MEDOU HAMADA

Le Sisteron Football Club organise son 3ème tournoi de football "Medhou Hamada" ouvert aux U.11 et U.13 le Samedi 09 Juin 2018 sur toute la journée.

Informations et Inscriptions...

» Voir toutes les annonces


::: La centenaire du Sisteron FC


 

1926

[01 janvier 1926]

16/01/1926
La place manquant nous ne pouvons insérer cette semaine le compte-rendu des deux matchs de football qui eurent lieu dimanche dernier lesquels virent nos deux équipes victorieuses. Le compte-rendu détaillé sera inséré la semaine prochaine. D’autre part nous rappelons au public que deux membres du S.C.S. passeront incessamment à domicile pour percevoir les cotisations de membres honoraires. Nous espérons que le meilleur accueil leur sera réservé, seul moyen d'encourager nos jeunes sportmens.

30/01/1926
Le Comité fait un pressant appel au public Sisteronais qui aura dans le courant de 1a semaine prochaine à recevoir deux des membres de cette jeune société lesquels encaisseront les cotisations des membres honoraires. Nul n'ignore que l'âme d'une société c'est le membre honoraire et nous voulons espérer que chacun aura à coeur de ne point se soustraire à l'offre de la carte où le minimum imposé sera de 5 francs. Que chacun nous vienne en aide peut encourager le sport seul but que vise le « Sporting Club Sisteronnais ». D'autre part si nous savons demander, nous savons également offrir. Ainsi, tous ceux qui auront su nous encourager en recevant la carte de membre honoraire, seront remerciés par une gracieuse invitation qui leur sera faite pour assister au Grand Bal qui sera donné au Casino, le dimanche 7 février avec le concours d’un Jazz-band de premier ordre que nous ferons connaître sur les affiches qui seront apposées sur les murs de notre ville durant la semaine. Merci d'avance à tous ceux qui veulent encourager les sports.

Grand Bal du S. C. S. (06/02/1926)
C'est demain dimanche 7 février qu'aura lien à 9 heures, dans la salle du Casino, le grand Bal offert par le Sportinq-Club Sisteronnais à ses membres honoraires. A cette occasion et pour remercier ces derniers, la Société s'est associé le concours d'un orchestre de choix, le Select Marius Jazz de Manosque qui saura certainement contenter les plus difficiles. Comme nous l'avons annoncé les personnes ayant une carte de membre honoraire, auront droit, ainsi que leur famille (membres de la famille seulement), à l'entrée entièrement gratuite. Celles qui par oubli n'en auraient point reçu, voudront bien ne pas se formaliser car elles auront l'avantage d'en trouver à l'entrée moyennant la somme de 6 francs. Nous voulons espérer qu'un public très nombreux répondra à notre invitation, seul moyen de nous prouver l'intérêt qu'il porte à ce que notre jeune société aille de l'avant. Chose importante que nous oublions de noter, c'est que le bal ne cessera qu'à l'aube.

Sisteron retrouve son « Sisteron Vélo »

20/02/1926
Demain dimanche, sur le terrain de la deuxième maisonnette, grand match de football de la première équipe de Manosque « La Provençale » contre nos premiers bleus et or. De même notre seconde équipe se déplacera à Gap pour rendre le match dû à la deuxième de l'U.S.G.
Souhaitons que nos couleurs sortent victorieuses de ces deux rencontres. En adressant tous nos remerciements aux membres honoraires qui ont bien voulu par leur présence contribuer à la parfaite réussite du bal du Sisteron-Vélo du 7 février, nous sommes heureux de leur annoncer qu'afin d'augmenter le nombre de ses donateurs la société se propose d'organiser prochainement un grand bal où ses membres honoraires bénéficieront d'une gratification spéciale.

27/02/1926
Le brillant soleil de Provence a enfin reparu. Les amateurs du ballon rond doivent se réjouir, car de beaux matchs vont encore avoir lieu. Le public Sisteronnais doit être fier de ses jeunes « sportsmens ». Depuis quelque temps nos premières et deuxièmes équipes remportent de brillantes victoires. Ce fut d'abord, il y a environ un mois, que notre première équipe infligeait à St-Auban la bonne « pile » de 5 buts à 1. Puis ce fut le tour de la deuxième qui battit, le même jour, la seconde équipe de l’U. S. G. par 5 à 1. Le dimanche 7 février notre deuxième équipe battit encore l'U. S. G. par 7 buts à 1.
Arrivons enfin à la journée du 21 février. Ce jour là le temps fut ravissant, le soleil était même chaud. Notre première équipe devait rencontrer la première de la « Provençale » de Manosque. Le match commença à 15 heures devant un public assez nombreux. Le coup d'envoi fut pour Manosque qui partit vite, mais leurs avants se buttèrent contre notre défense qui fut brillante durant toute la partie. Au bout d'un quart d'heure de jeu, le jeune Brun shoota, puis il y eut une mêlée devant les bois de la « Provençale », Bernard, notre inter-droit, réussit à se dégager et à rentrer avec la bille, ce fut le premier but. Mais Manosque se ressaisit, une descente rapide de leur ailier droit, suivie d'un beau centre fut couronnée par un beau but (score : 1 à 1). Sisteron part à son tour et Bernard eut encore l'honneur de passer un 2ème but. C'est alors que notre défense eut à se déployer. Nos arrières sont toujours en belle forme et notre bon goal Chastel fit preuve de courage et de sang-froid. La mi-temps fut édifiée sans changement (2 à 1). A la reprise du jeu, Manosque partit vite mais fut vite arrêté. Les premières minutes furent molles de part et d'autre. Une mêlée eut lieu non loin de nos buts et Conchy, notre ancien ailier-droit, passa le 2ème but pour Manosque, que notre goal, gêné par le soleil ne vit pas à temps. Pendant un bon quart d'heure, le jeu resta mou, ce qui laissait prévoir un match nul ; mais lorsqu'il ne resta plus qu'un quart d'heure à jouer, les « bleu et or » semblèrent sortir de leur torpeur et grâce à un jeu très rapide, passèrent coup sur coup les 2 derniers buts. Le premier fut rentré par Marin, notre capitaine et le second par Ruby le demi-droit. Peu après la fin fut si filée sur le score de 4 à 2.
J'espère que les Sisteronais présents ont été contents de leur après-midi. Toute l'équipe est, à féliciter car tous y ont mis toute leur bonne volonté. La partie fut très bien arbitrée par notre président. L'équipe de Manosque a un jeu plus fin que nous, mais moins rapide, c'est ce qui fut cause de sa perte.
Vers 19 heures notre deuxième équipa arriva de Gap où elle était allée matcher contre la deuxième de l'U. S. G. Nouvelle victoire à enregistrer. (Score, S. V. 4 ; U. S. G, 2).
Sisteronais, continuez à encourager ce sport et venez toujours plus nombreux applaudir sur les touches, mais soyez moins bruyants !...

06/03/1926
Nous avons reçu d'un sportmen anonyme la lettre suivante avec le document qui l'accompagne et que nous publions ci-dessous :
Monsieur,
Depuis peu à Sisteron, ancien joueur de football, trop âgé désormais pour m'y remettre, je voudrais m'occuper à dresser ces jeunes Sisteronais qui jouent avec toute la fougue méridionale et plus encore Sisteronaise.
Je connais assez le jeu et la façon de le jouer pour pouvoir les éclairer de mes faibles lumières cependant.
Je ne signerai pas, Monsieur le directeur, car je suis vraiment trop connu dans les milieux sportifs. Mon pseudonyme sera celui que j'avais adopté l'année dernière où j’écrivais toute l'année sans que personne ne sache qui j'étais. Vous en donnerais-je les raisons ?
1. Je suis connu par tous les grands journaux sportifs de France où je signe mon vrai nom.
2. J'occupe une situation où il est difficile de se faire aimer à Sisteron et dans les environs et comme je tiens à dire leur fait à tous les joueurs et au public je ne veux que seul mon pseudonyme soit haï ou aimé partout.
Monsieur le Directeur je crois que vous me permettrez d'écrire dans votre journal, sans chercher à savoir qui je suis, vous me ferez plaisir.
Donc dimanche 21 mars je vis le match Sisteron - Manosque, ce match m'a plu, grandement intéressé, et vos diables de petits bleus m’ont fait ressouvenir l'époque héroïque du football… ! Depuis ce dimanche j'ai résolu de les suivre partout, de m’intéresser à eux. Je me bornerai cette fois à nommer ceux qui m'ont paru les meilleurs, c'est à-dire ceux qui ont le mieux joué. Je connais leurs noms à tous pour l'avoir demandé à des petits garçons qui regardaient le match.
FIGURES A RETENIR
Depuis longtemps une partie de football ne m'avait autant intéressé que celle fournie par vos petits diables bleus dimanche 21 Février. On voit que ceux là jouent au ballon pour faire du sport. Le chiqué ils ne le connaissent pas. Je vous dirai aujourd'hui les figures les plus en vue de l'équipe, celles qui ont de l'étoffe (pour faire une cape).
CHASTEL — J'ai vu jouer les équipes Dignoises, Manosquines, Veynoises, aucune n'a un goal super tel que Chastel, qui plonge, saute, se place à bon escient et qui possède une faculté d'encaissement formidable. Très bien Chastel, continue, 1 but te fut imputable mais tu sauvas ton équipe dix minutes après par une série de beaux arrêts. Continue Chastel je te surveille.
ROLLAND. — Vous n'avez jamais vu un chevreau qui s'amuse, envoie les pieds, la tète, court, saute avec une surprenante agilité, si oui comparez à Titin. C'est un athlète ce Titin, nerveux, souple, agile, qui vaut à lui seul deux arrières et qui est une première porte de cette défense impeccable Sisteronaise.
SIVAN — Celui-là est formidable, il n'est que nerfs, d'une vitesse égale à celle de Huot, toujours là au moment critique. Il joue très intelligemment, capable d'envoyer le ballon à 30 ou 4O mètres et comme il l'a fait par 2 fois dimanche traverser tout le terrain et tel un demi donner la balle à ses avants. Il est jeune, attendons le régiment et peut-être un jour nous verrons ce petit arrière qui donne le frisson quand il court, devenir un grand « as ». Je ne parle pas des demis qui furent bons en attaque mais mauvais en défense, mais je les reverrai.
Des avants seuls BORRELY et BERNARD sont à retenir, le premier par ses shoots impressionnants, le second par sa conception du jeu qui lui permet de rentrer les buts et ainsi connaitre la victoire.
Je me permettrai de dire au président que je le félicite de la tenue de son équipe sur le terrain, et qu'il sache bien que sa défense Chastel, Holand, Sivan est capable de tenir en échec une ligne d'avant d'équipe première comme Aix, Grenoble et tant d'autres.
Paul IVOITOUT

Nous ne demandons pas mieux de publier une chronique sportive très documentée, à condition qu’elle soit régulièrement suivie. Nous sommes persuadés qu’elle sera très lue par les jeunes sportmens.

06/03/1926
Demain dimanche, aura lieu sur le terrain de la 2ème maisonnette un match entre notre première équipe et l'équipe correspondante des Trèfles Scoots de Digne. Espérons que nous auront un nombreux public pour assister à cette rencontre.

27/03/1926
Dimanche dernier, nos jeunes sportifs étaient à Veynes. Le temps n'était pas beau. Le terrain était même un peu mou... et nos « bleu et or » étaient pour la plupart méconnaissables. Ce fut d'abord notre deuxième qui perdit 2 à 1. Quatre de ses équipiers se montrèrent bien en forme ; ce furent Manteller, Rolland II, Bonnet, Oddou. Les autres firent une partie moyenne. Ensuite vint le tour de la première qui perdit 3 à 0. Ce fut un véritable cafouillage. Chastel, Sivan, Carter, Daumas raessortirent parmi les autres. Mais même chez eux ce ne fut pas çà… Aussi le score final ne doit surprendre personne.
Dimanche prochain, notre première équipe rencontrera ici la première équipe de « Laragne Sports ».

03/04/1926
Une équipe de sixte à Sisteron. Je m'excuse auprès de ces vaillants équipiers du S.V, de n'avoir pas pu me déplacer à Veynes le dimanche 13 pour les voir jouer et les encourager. Mais décidément il ne faut pas compter sur moi aux déplacements car mon travail et mon incognito qui seraient compromis m'empêchent cette création dominicale. J'ai appris que le lundi de Pâques le S.V. devait prendre part à un tournoi qui aurait lieu à Pertuis. Je suis très heureux de cette décision car je crois que dans un tournoi de sixte le S. V. aurait une grands chance de vaincre ou de bien se classer. Les dirigeants ont du former l'équipe déjà et je suis sur qu'elle est composées de meilleurs éléments : Il ne faut pas oublier en effet qu'en match de sixte, seul, le goal reste à sa place et tous les autres doivent essayer d'augmenter la marque. J'aurais composé comme suit :
Avants : X, Borrély, Mann, Bernard ; Demis : Sivan ; Arrières : Roland ; Goal : Chastel.
Je mets X à l'extrême gauche car je ne vois aucun joueur présenter au S. V. actuellement qui puisse remplir ce rôle convenablement dans une telle compétition. Borrély par son shoot est de toute utilité. Je mets Bernard et Marin à l'extrême droite, le premier a cause de sa compréhension du jeu, le second à cause de sa vitesse. Mais Marin est vraiment trop mou et n'a sans doute pas l'éclair d'intelligence pour juger le moment opportun de faire usage de ses jambes. Bernard tiendra-t-il la partie ? S'il la tient et si lui même en toute franchise dit : « Dimanche je suis en forme », il faudra le mettre.
Je pense que vous aurez la même idée que moi, c'est à dire de laisser votre défense intacte ; il n'y a qu'un seul moyen pour cela : Mettre Sivan ou Rolland, l'un demi, l'autre arrière. Je crois qu'ils ont fait leur preuve avec leur ami Chastel pour les mettre d'office dans la première sélection que l'on a fait à Sisteron. J'ai vu d'ailleurs samedi dernier que Sivan et Chastel étaient à l'ordre du jour, cela ne m'étonne pas, et je ne suis pas surpris non plus si Rolland n'a pas fait son jeu dans la boue car je crois que ce n'est pas là son élément. Pour un match de sixte il faut que les joueurs possèdent vitesse, adresse, souffle et intelligence du jeu. Mais il faut surtout un bon capitaine, c'est lui seul qui dirige sa partie, c'est grâce à son audace que l'on force à la victoire et grâce à sa prudence que l'on arrêtera une défaite. Il faut qu'il sache voir lorsque son équipe devra gêner deux arrières et deux avants et un demi assumant aussi le poste d'arrière. Pour capitaine de l'équipe de sixte, entendons nous, seuls Sivan et et Bernard peuvent assumer la tâche, le premier parce qu'il est décidé à tout braver et capable de remonter par son optimisme de bon enfant le moral aux plus abattus ; le second parce qu'il saurait se faire craindre de ses amis. Mais je crois que si on disait aux équipiers de toujours écouter le capitaine sous peine d'amende. Sivan serait le mieux qualifié car il me parait posséder la science mieux que les autres qui sont cependant aussi bons joueurs que lui quant à la tactique du jeu, et ce n'est déjà pas mal.
Vous savez tous, je crois, que dans un match de sixte, il faut à tout prix marquer, ne pas craindre d'encaisser des buts et « surtout ne pas se laisser démoraliser ». N'a-t-on pas vu, en sixte, toujours dans la seconde mi temps remonter un handicap de 4 et même 5 buts et finalement gagner par 3 buts d'écarts certaines équipes de ma connaissance ? Donc principe:
1. Jeu ouvert à outrance si l'équipe adverse est d'égale force.
2. Jeu fermé et opiniâtre si l'équipe adverse est de beaucoup supérieure.
Maintenant mes petits amis je vous souhaite un succès complet, un bon courage et beaucoup de chances. Je vous engage à jouer l'équipe qu'ils ont déjà formée sur le papier. A défaut de match, entrainez vous ferme et le mieux serait de former un tournoi de sixte avec vos deux équipes.
Paul IVOITOUT

L'équipe, prenant part au Sixte de Pertuis, partira de Sisteron au train de 6 heures. L'ouverture du sixte sera à l'honneur du Sisteron-Vélo qui rencontrera la fameuse équipe Gallia Club de Marseille.

24/04/1926
Peu privilégié est notre public sportif depuis quelque temps, et nombreux sont ceux qui supposent que « Sisteron-Vélo » est à nouveau en déclin. Eh bien non, cher public, détrompez-vous et croyez comme je vous le disais dernièrement, que si nous vous avions privé de matches depuis bientôt deux mois, c'est que nous n'avons pas pu faire autrement. La raison en est, je vous le répète, d'une part, à notre non-affiliation à la F. F. F. A., et d'autre part, le manque de sociétés dans la région, surtout dans les Basses-Alpes où seules deux sociétés existent : Sisteron et Manosque.
Enfin rassurée- vous et soyez convaincus que notre vieille société est encore bien sur pied. La preuve la voici :
Dimanche 25 avril nos bleus et or se déplaceront à Gap où ils auront à rencontrer la redoutable équipe des Scouts (réserve) : Dimanche 2 mai, retour à Sisteron ; 9 mai, Veynes à Sisteron ; 16 mai, Manosque sur son terrain, etc., etc. Voici donc quelques dimanches de distraction pour notre public.
Revenons donc à la rencontre de dimanche. Nos équipiers auront à se déplacer pour aller à Gap rencontrer la fameuse réserve de Scouts, champion 1925 2ème série. Quelle figure fera notre vaillante équipe en face de tels adversaires ? A mon avis, si nos jeunes veulent se donner entièrement et ont à cœur de remporter la victoire, il me semble qu'ils en sont capables. Notons surtout la rentrée d'un équipier nouveau, ancien centre avant de St-Auban, bien connu pour ses qualités de fin joueur par nombre de sportmens. Avec cet élément il me semble qu'entre Bernard et Borrely, la ligne d'avant sera considérablement renforcée et les extrêmes (Jaume ou Brun II) et Fabre n'auront qu'à bien les servir lorsque l'occasion se présentera. Pour les demis : Marin, Brun I, et Carter seront bien à leur place. Quant aux arrières et à notre brave portier nous n'apporterons aucun changement. Voici donc la formation de l'équipe qui se déplacera dimanche. Avec un peu de tactique intelligente et surtout du jeu ras-terre, auquel j'ajouterai de la décision devant les bois, « Sisteron-Vélo » doit revenir victorieux. Et maintenant à l'œuvre, chers amis, faites voir au public que «Sisteron Vélo » n'existe point seulement que de nom.

01/05/1926
Dimanche dernier notre première équipe s'est rendue à Gap, en match-aller contre la fameuse Réserve des Scouts. Le temps n'était pas beau et « nos bleu et or » ont joué sous la pluie et dans la boue ; malgré cela les tribunes étaient garnies et le match fut très intéressant. Le coup d'envoi échut à Gap, mais leur élan se buta sur nos demis qui firent beau jeu… si l'on peut dire, car à chaque coup de pied ils tombaient par terre - voici l'inconvénient des souliers à barrettes dans un terrain boueux. Pendait toute la première mi-temps, le ballon courut d'un côté à l'autre, mais sans résultat. Au début de la seconde mi-temps Maria passa avant et Mesrobian passa demi-centre. Mesrobian est une nouvelle recrue, c'était un ancien joueur dé l'équipe de St-Auban, malheureusement il ne put pas faire sa partie habituelle, espérons que dimanche prochain le temps lui sera plus favorable… ainsi qu'à tous. Peu de temps après, Sivan, qui se ressentait de sa blessure, dut passer demi et Daumas le remplaça comme arrière. La partie continua de la sorte et ce ne fut que 5 minutes avant la fin que Gap entra un but, lorsque je dis Gap je devrais dire le hasard, car pour tromper Chastel c'est vraiment difficile, surtout dimanche dernier, il fit une partie merveilleuse. Ce fut un coup de malchance, Chastel glissa en shootant et le ballon heurta malencontreusement le postérieur d'un joueur gapençais, qui sans le vouloir peut-on-dire, envoya de cette façon le ballon dans nos bois. La fin fut sifflée sur ce score (Gap : 1 — Sisteron : 0), défaite honorable, et que nous espérons réparer dimanche prochain. Espérons encore que ce jour-là, Sivan ira mieux et pourra nous faire voir son jeu habituel, vif, vite. Tous les joueurs sont à féliciter, une seule observation à Borrély qui joua trop sur la gauche. Sisteronais, venez nombreux sur les touches pour montrer aux Gapençais que vous êtes aussi sportifs qu'eux d'autant plus que vous verrez lutter deux bonnes équipes.

08/05/1926
C'est par un temps tout à fait mauvais que s'est déroulé dimanche 2 mai, le match entre les « Scouts Gapençais » et notre vaillante petite équipe locale. Le résultat fut un match nul, 1 but à 1. Quelle a été la physionomie de la partie ? Dès le début le vent très fort gène les équipiers. Gap mieux en forme et soutenu par deux équipiers de première, le demi-centre et Bellon f, centre-avant, profite pour se cantonner quelques minutes dans notre camp. Peu à peu le jeu devient égal, mais les Sisteronais cafouillent. Peu avant la mi-temps sur une jolie descente et sur passe de leurs demis, les gapençais trompent la vigilance de notre défense et sur une échappée de Tinter gauche marquent leur premier but. La mi-temps est sifflée sur 1 but pour Gap contre 0 à Sisteron. A la reprise, Sisteron prend nettement l'avantage et amorce quelques belles descentes lesquelles malheureusement viennent se terminer en queue de poisson devant les buts gapençais (hélas toujours ce manque de compréhension de jeu de ligne avant). La pluie se met alors de la partie, augmentant alors le cafouillage des Sisteronais qui brusquement perdent complètement le contrôle de la balle et qui au surplus se prennent à partie entre eux (manque de discipline, chose essentielle dans une équipe). Enfin Sisteron ouvre le score 5 minutes avant la fin dans une très jolie descente bien servie par notre nouvel équipier. C'est donc Brun I passé inter-droit qui a eu l’honneur de shooter le point qui nous permit de terminer le match avec un résultat nul.
Considérations. — A mon avis, Sisteron devait faire beaucoup mieux. Mais pour arriver à ce mieux, deux choses sont absolument indispensables :
1. Discipline dans l'équipe et bonne distribution du jeu par le capitaine ;
2. Que chaque équipier comprenne pourquoi il va shooter et pourquoi il ne doit pas garder la balle pour lui seul. En un mot, du jeu intelligent.
Avec ces deux défauts corrigés Sisteron peut faire beaucoup mieux.
Pour continuer ses rencontres, dimanche 9 mai à Sisteron « Sisteron-Vélo » rencontrera en match retour Veynes. Et pour contenter notre cher public, nous nous sommes assurés pour le jeudi de l'Ascension une très belle rencontre. Le Lycée de Gap champion scolaire 1925-1926, se déplacera avec sa toute première équipe ayant la ferme volonté de remporter une victoire. Que ferons nos bleus et or en face de tels adversaires ? Ayez confiance en nos jeunes, ils vous montreront ce dont ils sont capables.

TOURNOI DE SIXTE (15/05/1926)
La société « Sisteron-Vélo» toujours désireuse de satisfaire les amateurs de sports a organisé pour le Lundi de Pentecôte et cela pour donner un peu plus d'éclat à la fête votive de Sisteron, un grand Tournoi de sixte doté d'un superbe challenge. C'est pour la première fois que se disputera dans notre ville un tournoi de ce genre. Aussi nous ne doutons pas que la public ira très nombreux suivre les phases intéressantes de ce dernier.
Nous pouvons déjà annoncer comme sociétés inscrites : l’U.S. de Pertuis ; l'U.S. de Manosque ; le Laragne-Sports ; l'U.S. de Veynes ; le C.A.S. de Gap (1ère équipe des Scouts). Nul doute que Villelaure et Cavaillon ne répondent à notre appel.
Vous pouvez donc constater que ce tournoi ne peu que remporter un très gros succès et nous de notre côté osons espérer que le public viendra très nombreux admirer les charmes toujours nouveaux que réservent un tournoi de sixte, jeu mené avec beaucoup de précision et surtout de vitesse. Et pour terminer nous pouvons annoncer qu'une buvette sera installée sur le terrain ou l'on trouvera les boissons les plus fraiches. Et maintenant à lundi 24 de 10 heures à midi et de 2 heures à 4 heures sur le terrain de la deuxième maisonnette.

22/05/1926
Tournoi de Sixte. Nous sommes heureux d'annoncer que la liste des inscriptions est complète et que par suite de tirage au sort les matchs éliminatoires du matin auront lieu dans l'ordre suivant :
A 10 heures — « Scouts Gapençais » 1ère série contre « Laragne Sports » ; A 10 heures 30 — « U.S.R. » de Pertuis contre « C d. I. » de Digne ; A 11 heures — « Sisteron-Vélo » contre « La Provençale » de Manosque ; A 11 heures 30 — « U.S.V. » contre Les Mées/St-Auban. Nous osons espérer que si le temps nous favorise, le terrain de football de la deuxième maisonnette sera le lundi de Pentecôte le lieu de rendez-vous de tous les sisteronais.
Ajoutons que pour les amateurs de sports ils auront tout intérêt à se rendre à 10 heures précises pour assister à la levée de rideau où ils auront le plaisir de voir les « Scouts Gapençais », champions 1924-25 du Dauphiné et du Lyonnais, vainqueur dernièrement de la fameuse équipe des « Gaz-Arts » d'Aix par 3 buts à 1 etc. etc. qui seront opposés à la non moins bonne équipe le Laragne-Sports demi-finalistes (1926) 1ère série du Dauphiné.
Pour les matchs de l'après midi, c'est-à-dire demi-finales et finale, le tirage au sort aura lieu sur le terrain en présence des équipes vainqueurs des éliminatoires et le premier match commencera à 2 heures précises.
Et maintenant nous faisons appel au public qui désire voir du beau sport et par là encourager les efforts faits par le Sisteron-Vélo et nous demandons à ce que tous viennent le matin à 10 heures précises et le soir à 2 heures au terrain de la 2ème maisonnette où ils trouveront pour se désaltérer une buvette avec boissons fraîches de tout premier choix.

29/05/1926
Le Sixte que S-V. avait eu la géniale idée d'organiser sur son terrain réunissait les as du ballon et diverses sociétés du Vaucluse, des Hautes et Basses-Alpes. Il s'est déroulé dans un cirque charmant ayant pour cadre les collines boisées et des sous-bois d'une verdeur printanière d'une magnifique beauté : sur le camp une foule immense suivait attentivement les péripéties de la lutte acharnée que se livrait les différents sixtes pour l'obtention d'un objet d'art qui devient durant l'année le trophée de gloire et d'adresse pour la société victorieuse de ce tournoi.
Nous ne nous étendrons pas sur le détail de cette partie puisque la chronique sportive nous remplace avantageusement sur ce chapitre. Mais n'oublions pas d'ajouter que nous présageons pour S.V. une postérité auréolée de nombreuses victoires s'il continue à être bien administré et à avoir une bonne tenue sur le terrain.
Le Comité du « Sisteron-Vélo » remercie le public de l'intérêt qu’il a apporté au tournoi de Sixte du lundi de Pentecôte. Depuis très longtemps le terrain de la deuxième maisonnette n'avait eu le plaisir de compter un nombre aussi élevé de spectateurs. En un mot, le temps nous aidant, ce fut une journée de sports pleinement réussie.
Dès le matin les équipes étrangères arrivaient soit en auto, soit par le train. A 10 heures, Gap se présentait sur le terrain pour rencontrer le « Laragne-Sports ». Hélas celui-ci ne vint pas. Nous ne devons point laisser passer ce petit incident sans dire un mot sur cette société.
Il y a deux mois à peine, Sisteron-Vélo se déplaçait pour rencontrer sur son terrain cette dernière. Nos équipiers ne furent pas peu surpris de trouver des joueurs de boules qui ne voulurent à aucun prix quitter leur partie pour faire du football. Quinze jours après, malgré des promesses de ces derniers nous les attendîmes à Sisteron, mais pour ne pas changer ils ne vinrent point. Enfin pour notre tournoi nous voulûmes bien les accepter ; mal nous en prit puisqu'ils nous firent à nouveau faux bond. A cet effet nous félicitons le Laragne-Sports de sa parfaite organisation ainsi que de sa discipline, (sic). Mais ajoutons que nous faisons un appel à la Fédération pour cette manière de faire qui sait si cette dernière se joindra à nous pour leur accorder des félicitations ? Enfin passons sur les actes de si peu intéressantes sociétés et revenons a celles qui sont venues lutter pour emporter notre superbe challenge.
Donc au premier tour Gap gagne Laragne-Sports par forfait de cette dernière. Ensuite Digne bat Pertuis par 1 but à 0. Vient le tour de nos bleu et or qui après une partie superbe gagnèrent la partie en infligeant à la « Provençale » un échec de 3 buts à 1. Pour terminer l'éliminatoire Veynes bat St-Auban par 1 but à 0. A 2 heures le public arrive nombreux sur les touches pour assister aux demi-finales et à la finale. Le tirage au sort a lieu en présence des équipes. Il résulte que Veynes rencontrera Digne et Sisteron Gap. A 2 heures 30 le coup d'envoi est sifflé. Veynes remporte une facile victoire sur les Dignois lesquels ne mettent pas à profit la tactique du jeu du tournoi et la fin est sifflée sur le résultat: 2 buts à 1. Puis voici nos braves équipiers qui viennent s'affronter aux « Scouts Gapençais » lesquels n'ont pas eu à fatiguer le matin. Dès le début de la partie nos bleu et or se cantonnent dans les bois adverses et 4 minutes après le coup d'envoi Bernard sur passe de Borrély marque un but superbe. Mais les Gapençais reviennent à l'attaque et sur faute du demi Brun, un coup franc est sifflé lequel est transformé en 1 but pour Gap. La mi-temps sifflée sur le résultat : 1 à 1. A la reprise les Gapençais partent à l'attaque et sur une malchance incroyable de notre brave portier trompent par deux fois sa parfaite vigilance. Enfin quelques minutes avant la fin l'ailier gauche Daumas marque son dernier but de très belle façon. Voici donc éliminé S-V au second tour par 3 buts à 2, quoique bien supérieur en jeu à leurs adversaires. Il ne reste plus que la finale. A 4 beures les équipes sont appelées sur le terrain par l'arbitre. M. le Maire a bien voulu accepter de nous faire le plaisir du coup d'envoi. Veynes et Gap se présentent. Après une petite allocution de M. le Maire le coup d'envoi est sifflé et ce dernier shoote dans la direction des bois gapençais. La partie devient de suite des plus animées et les Veynois, (que la veine aide) plus précis, marquèrent deux fois en première mi-temps… Les Gapençais se mirent à l'œuvre et pendant la deuxième mi-temps parvinrent à marquer 2 fois n'empêchant pas malgré leurs efforts, les Veynois de conclure un troisième but. La finale est donc sifflée sur le résultat de 3 buts à 2.
Voici donc notre beau bronze parti à Veynes ; mais comme les règlements obligent l'équipe gagnante jusqu'a concurrence de trois fois consécutives ou non, à le remettre en compétition, nous tâcherons d'aller le chercher l'an prochain. Et maintenant avant de terminer, merci à tous ceux qui ont bien voulu par leur obole nous permettre de nous dédommager de nos frais ainsi que nous encourager. Nous n'oublierons pas non plus charmantes quêteuses qui ont bien voulu prêter leur gracieux concours.

19/09/1929
La section du Football du Sisteron-Vélo reprendra ses séances d'entraînement le dimanche 19 septembre à 17 heures, en vue des matches de championnat qui commenceront dans le courant d'octobre. Nous voulons bien espérer que nos « bleu et or » remporteront encore de brillantes victoires. Nous espérons aussi que le public voudra bien les encourager par sa présence, toujours plus nombreuse, le long des touches. Sont convoqués pour l'entraînement :
Chastel, Rolland I, Latil G, Brun II, Brun I, Carte, Daumas, Latil A, Vernet, Fabre J, Borrély, Bonnet, Brochier, Gachet, Mantellero, Lieutier Marcel, Martino, Garein, Dallier, Guignes, Oddou, Fabre M.
Les joueurs qui, pour une raison quelconque, ne pourraient pas venir à cette séance d'entrainement devront se présenter chez M. Arnaud avant dimanche à midi.

07/10/1926
Notre première équipe ouvrira la saison de football dimanche 10 octobre. A cet effet elle se déplacera au complet à Veynes pour y rencontrer en un match amical l'équipe première de l'Union Sportive Veynoise triomphante du Tournoi de Sixte de la Pentecôte dont tous les sportmens ont encore le souvenir à la mémoire. Notre équipe remaniée par suite de la rentrée de quelques anciens joueurs aura à cœur de nous faire assister durant la saison à quelques parties de beau sport. Souhaitons que nos bleu et or nous reviennent dimanche avec une belle victoire. Très probablement le match retour aura lieu sur notre terrain le dimanche 17 octobre. Des pourparlers sont engagés avec la « Provençale » de Manosque en vue d'un match amical qui aura lieu sous peu. Sont convoqués pour le déplacement de demain à Veynes : Chastel, Rolland, Latil G, Brun A, Brun R, Sivan, Daumas, Fabre, Latil A, Vernet, Borrély.

16/10/1926
Comme nous l'avons annoncé samedi dernier, nos « bleu et or » se sont rendus le dimanche 10 Octobre, à Veynes. Après une partie mouvementée, ils furent battus, mais honorablement, et le score de 2 à 1 est bien inférieur au score de l'an dernier qui fut de 8 à 1. Le temps fut superbe mais le terrain boueux et lourd gêna beaucoup notre équipe qui est légère. Dès le début, nos « bleu et or » furent maîtres de la balle ; plusieurs corners furent à leur avantage et c'est au cours de l'un d'eux que notre avant-centre réussit à marquer le 1er but de la partie (S.V. 1 point, U.S.V 0.) Mais les Veynois se ressaisirent bien vite et jouèrent dur ; peu après la mi temps, un de nos avants dut quitter le terrain et un deuxième équipier blessé ne fut plus d'aucun secours pour notre équipe qui se réduisit ainsi à 9. Aussi les Veynois profitèrent de cet handicap et par deux fois réussirent à tromper la vigilance de notre goal ; mais ce ne fut pas sans effort. Enfin le coup de sifflet final retentit sur le scoré de 2 buts pour Veynes et 1 pour le Sisteron-Vélo. Tous nos joueurs sont à féliciter et nous espérons' qu'ils pourront affronter honorablement les meilleures équipes de là région.
Dimanche 17 Octobre, nous les verrons à l'œuvre sur notre terrain car l'Union Sportive Veynoise viendra nous donner le match retour qui promet d'être intéressant. Aussi nous espérons que les amateurs de ballon viendront nombreux sur les lignes de touche afin d'encourager par leur présence nos joueurs qui auront à cœur de prendre une bonne revanche. Maintenant, nous invitons le public et principalement la jeunesse à demeurer calmes afin que Sisteron ne perde pas son bon renom de « cité hospitalière ».

30/10/1926
Jouant d'une précision rare et suivant le ballon avec ténacité admirable la deuxième équipe du Sisteron-Vélo a ouvert la saison en remportant une brillante victoire à Veynes. Dans la première mi-temps, les Veynois ont essayé de toute manière de marquer mais les « bleu et or » se défendent obstinément. C'est pendant cette mi-temps que Lieutier a dégagé dans les bois, après que le ballon eût frappé contre le poteau : jeu superbe. Après la reprise, les Sisteronais ont pris nettement l'avantage et Giudicelli marqua après un beau jeu de Fabre C'est en vain que Veynes essaye de sauver la situation ; les Sisteronais l'emportèrent sur toute la ligne et sortirent vainqueurs par 1 point à zéro. Félicitations à tous les équipiers mais signalons le beau jeu de Bonnet, Martine, Lieutier, Fabre, Guigues et Vernet. Match retour dimanche prochain. Le manager de la seconde, Eldou CARTER

Dimanche se rencontreront les deuxièmes équipes de Veynes et de Sisteron. Nombreux seront les gens qui viendront sur les ligues de touches applaudir nos futurs champions. M. L.

20/11/1926
Dans ses déplacements, la deuxième équipe du Sisteron-Vélo poursuit son heureux chemin. Dimanche passé à Manosque, la « Provençale » est tombée devant les attaques redoutables des jeunes « bleu et or » par2 buts à 1. Le garde but et Vernet indisposés manquaient à l'équipe. Puisque l'un des arrières a fait goal, sa place a été prise par Gastinel, un très fort joueur A l'exception de l'arrière de St-Auban que nous avons vu dans le tournoi de sixte au mois de mai, nous n'avons pas vu son égal comme arrière dans les Basses Alpes. Gachet, l'autre arrière jouait à la hauteur de sa forme et tous deux avec le goal formaient une excellente défence. Monteller, un ancien joueur de la première a remplacé Vernet. Il s'est donné tout entièrement au jeu peu pendant toute la partie et c'était à lui l'honneur de marquer les deux buts. La première mi-temps à été tout entièrement en faveur de Sisteron, Monteller marqua dans trois minutes. C'était la fatigue qui se faisait ressentir depuis la dure partie contre la première qui a empêché que les Sisteronais marquassent à plusieurs reprises. D'ailleurs il faisait chaud. Dans la seconde mi-temps le jeu était plus égal. Les attaques des Manosquins étaient menaçantes, mais Gastinel et Gachet ne manquaient jamais. Monteller marqua suivant une passe par Faure. Puis une échappée par l'ailier gauche de Manosque a trompé le garde but Sisteronais Les « bleu et or » ont renouvelé leurs attaques jouant bien ensemble comme dans la première mi-temps. Mais jusqu’à la fin le score est resté Sisteron 2 points, Manosque 1 point. Le manager, Eldon CARTER

04/12/1926
Les personnes désireuses d'assister au renouvellement de la commission du S.V. sont invitées à se rendre le mercredi 8 Décembre dans la salle du restaurant de la Mule Blanche.

18/12/1926
« Il fallait bien gagner » dit la chanson populaire du Sisteron-Vélo, et l'assistance nombreuse qui, dimanche passé a va la victorieuse deuxième équipe faire sa première apparition devant les sportifs sisteronais n'avait pas de difficulté pour le croire. La présence dans l'équipe de Manosque de deux de la première équipe n'a eu aucune façon domptée le courage de nos jeunes « bleu et or » qui vainquirent par 3 buts à 0. Dans la ligne d'avant, deux se sont distingués. Guigues passé à l'extrême droite fit à tous égards une partie merveilleuse. Il était impossible d'arrêter ses raides dans le camp adverse. Giudicelli II qui justement a quitté l'extrême droite pour faire avant centre se montrait très habile sur le ballon. Son blocage est parfait. Enfin il n'hésite pas de schooter. En demis, deux ont rendu service : Lisutier de ses beaux coups de pieds et Gastinel qui joue d'habitude avec une tactique supérieure. En Peignon, Sisteron possède un garde but d'avenir. Dans la première mi-temps, le jeu des Sisteronais était presque parfait. Vernet marqua vite et encore avant la fin. Guigues d'un superbe effort marqua, le second point après peut-être vingt minutes de jeu. Dans la seconde mi-temps, les attaques des deux équipes étaient moins fortes. Aussi le score final est resté sur : Sisteron 3 buts ; Manosque 0. Eldon CARTER
 

 

» En savoir plus sur SYSTEME COURTAGE ASSURANCES ET FINANCEMENTS
    CALENDRIER

Retrouvez les prochaines dates de matchs sur le site de la Fédération Française de Football.

» Le calendrier


    RÉSULTATS

Retrouvez les résultats des matchs sur le site de la Fédération Française de Football.

» Les résultats


GALERIE
» Voir les photos

SPONSORING
» Connaitre
nos sponsors

PRESSE
» La revue
de presse

CENTENAIRE
DU SFC
» voir

© Sisteron Football Club - 2007 - Réalisation du site Internet - Conception WOISA Diffusion - Hébergement : Cime Rodez (12)