Accueil Le club Equipes Le jeu Conseils Evenements Contact Video

cialis prix


    LES NEWS DU CLUB

::: REJOIGNEZ-NOUS !!!

Le SFC est en recherche de dirigeants et éducateurs pour accompagner et améliorer l'encadrement des équipes du club.
Possibilité de passer des formations.
Alors, que tu sois joueur,...

» En savoir plus


Important

    LES NEWS DU PORTAIL

::: PROGRAMME EDUCATIF FEDERAL

Nom de l'Action : FAIRE ARBITRER LES JEUNES A L'ENTRAINEMENT OU EN MATCH

Dans le cadre de son projet associatif du CFF4, le SISTERON F.C. a mis en place une action PEF concernant...

» En savoir plus


    ANNONCES TOURNOIS

::: TOURNOIS U.11 & U.13 MEDOU HAMADA

Le Sisteron Football Club organise son 3ème tournoi de football "Medhou Hamada" ouvert aux U.11 et U.13 le Samedi 09 Juin 2018 sur toute la journée.

Informations et Inscriptions...

» Voir toutes les annonces


::: La centenaire du Sisteron FC


 

1946 (Partie 2)

Sisteron Journal [02 janvier 1946]

01/06/1946
Demain, Dimanche 2 Juin, se déroulera, sur le Stade Municipal, à partir de 10 heures, le Grand Tournoi de Sixte organisé par le Sisteron-Vélo. Toutes les Sociétés de la région seront représentées à ce tournoi et le public Sisteronais aura la satisfaction de voir évoluer pendant toute la journée 23 équipes.
Aussi, nous engageons vivement tous les sportifs de Sisteron et des environs à venir assister en grand nombre à ce Tournoi, où se disputera un Challenge et trois Coupes actuellement exposés dans la vitrine de M. Maffren, pâtissier.
Nous donnons ci-dessous l'ordre des rencontres pour le premier tour qui se jouera le matin, à partir de 10 heures.
10 heures : Laragne B - Sisteron A
10 h. 15 : St-Auban A - Les Mées B
10 h. 30 : Les Mées A - Valernes
10 h. 45 : Peyruis B - Oraison A
1 1 heures : Peyruis A - Sisteron B
11 h. 15 : Laragne A - Oraison B
11 h. 30 : Malijai B - Manosque A
11 h. 45 : Cercle Gap - Manosque B
12 heures : St-Auban B - Gréoux A
12 h. 15 : Malijai A - Valensole B
12 h. 30 : Valensole A - Gréoux B

Impair : Lycée d'Aix. 08/06/1946
Dimanche dernier, jour du Tournoi de Sixte organisé par Sisteron-Vélo.
Par suite d'une longue pluie, le Comité directeur de cette société se voyait dans l'obligation de décommander le dimanche matin, certaines équipes qui pouvaient être touchées. Les autres équipes se présentèrent au siège à l'heure prévue. Ne voulant pas faire retourner les joueurs présents, il fut décidé, avec tous les représentants des sociétés, que, dès que la pluie aurait cessé, un petit tournoi aurait lieu. Ce n'est que vers 14 heures que le temps se mit au beau et c'est à 16 équipes que le tournoi, comportant deux coupes gagnées définitivement, eut lieu.
L'Union Sportive de Veynes remporta la coupe contre Laragne-sports. La finale se joua en présence de M. Garagnon, directeur départemental des Sports, qui remit lui-même les coupes aux vainqueurs. Voici le résultat de cette journée sportive :
1er Tour
Les Mées B 6 — Cercle Gap A 1
Valernes 3 — Lycée d'Aix 1
Saint-Auban A 2 — Peyruis B 1
Les Mées A 3 — Cercle Gap B 0
Peyruis A 2 — Valensole B 1
Laragne A 1 — Sisteron B 0
Valensole A 2 — Oraison B 1
Sisteron A 4 — Oraison A 1
Veynes 7 — Laragne B 1
2ème Tour (14 m.)
Laragne A 2 — Saint-Auban A 1
Sisteron A 4 — Les Mées A 0
Les Mées B 3 — Peyruis A 2
Veynes 4 — Valensole A 0
Valernes (impair)
3ème Tour (20 m.)
Sisteron A 4 — Valernes 1
Laragne A 4 — Les Mées B 0
Veynes (impair)
1/2 Finale
Veynes 2 — Sisteron 0
Laragne (impair)
Finale
Veynes bat Laragne par 4 à 3

15/06/1946
Les Fêtes de Pentecôte se sont déroulées selon le programme prévu et avec beau temps. Après, ce fut le tour de l'équipe du Sisteron-Vélo qui recevait sur le Stade Municipal l'équipe du Laragne-Sports, vainqueur du Trophée des Alpes, renforcée par Bini, professionnel à Reims et Albert Duchêne, du F.C. de Chambéry. Ce fut une belle exhibition des deux équipes qui jouèrent avec cœur durant toute la partie. Laragne sortit vainqueur par 2 buts à 1 mais le match nul donnerait mieux la physionomie de cette rencontre. Nous connaissions la valeur de l'équipe de Laragne, beaucoup plus précise dans ses passes et dans ses shoots que l'équipe du Sisteron-Vélo. Toutefois les joueurs locaux nous ont démontré que lorsqu'ils le veulent, ils savent faire aussi bien que leurs adversaires. Cette rencontre a clôturé la saison de football dans notre ville.

22/06/1946
Mardi à 21 heures, dans la salle de réunion de la Mairie, se tenait l'Assemblée Générale du Sisteron-Vélo. De nombreux sportifs étaient là, ainsi que quelques Conseillers Municipaux.
M. Roman, au nom du bureau, remercie tous ceux qui ont bien voulu assister à cette réunion, sans oublier ceux qui de près ou de loin, ont apporté leur concours bénévole à la bonne marche de la société durant la saison 1945-1946, ainsi que les joueurs qui ont porté et fait brillé les couleurs sisteronaises dans les matches officiels, amicaux et tournois de sixte. La situation financière de la Société est satisfaisante.
M. Roman expose le compte-rendu de son déplacement à Marseille, à l'Assemblée Générale du District de Provence. En effet, le Sisteron-Vélo avait délégué MM. Roman et Lambert à cette assemblée, afin de défendre la Société qui avait demandé son reclassement en Promotion d'Honneur. Malgré les raisons majeures fournies par M. Roman, cette demande a été rejetée après un vote à main levée d'une dizaine de membres, la grosse majorité s'étant abstenue. Ceci dit, M, Roman donne quelques explications sur la marche de la société et termine en disant que leur mandat expire et remet la démission collective du bureau 1945-1946.
Après quelques échanges de vue de certaines explications, de nombreuses remarques, un nouveau bureau est élu à l'unanimité des membres présents.
Président d'honneur : M. le Maire de Sisteron ; Président Actif : M. Mariotti, entrepreneur ; Vice-Présidents : MM. Paul Lambert, économe et Antoine Decorali, garagiste ; Secrétaires : MM. Maurice Allègre, assurances, et Bonnet, fondé de pouvoirs de Perception ; Trésoriers : MM. Arnaud, Contributions Indirectes et Durbesson Léon ; Membres du bureau : la Commission Municipale des Sports, c'est-à-dire, Armand Chautard, Directeur de la Commerciale, Paul Louis fils, entrepreneur, Docteur Niel ; MM. Jean Roman, négociant en vins, Adrien Barrière, boucher, Louis Borrély fils peintre, Antoine Badet, préposé a l'abattoir.
Le nouveau bureau prend possession de ses fonctions. Le Président remercie les membres présents des marques de confiance et de sympathie qui viennent de lui être témoignées ainsi qu'à ses collaborateurs. Il félicite l'ancien bureau pour sa bonne gestion et conduite de la société et donne l'assurance que tout le bureau va s'employer de toute son intelligence et de tout son dévouement pour la bonne marche et la grandeur du Sisteron-Vélo.
Nous ne voudrions pas terminer ce compte-rendu sans demander principalement à la Municipalité, à tous les sportifs et à tous ceux que la question sport intéresse, de bien vouloir, apporter au Comité Directeur du Sisteron-Vélo leur encouragement et leur aide, il ne faut pas oublier qu'il faut retenir la jeunesse dans notre pays, déjà si délaissé depuis de nombreuses années. C'est par l'union de tous, les efforts de chacun et la disparition des querelles personnelles que le sport a Sisteron retrouvera sa place et que la jeunesse, tout en travaillant, s’amusera, se distraira avec des jeux sains et aura à cœur de rester dans son pays.

EN MARGE DU DISTRICT DE PROVENCE
Comme nous le disons dans le compte-rendu du Sisteron-Vélo, le District de Provence vient de rejeter la demande formulée par cette société.
A cette réunion, à Marseille, où 80 clubs sont représentés, une dizaine seulement ont voté contre, les autres se sont abstenus. Assistait également à cette réunion, M. Garagnon, commissaire aux sports dans les Basses-Alpes. Ce qu'il y a de malheureux c'est que ceux qui ont voté contre sont les Clubs Bas-Alpins. Ces clubs ne pouvaient pas tous prendre la parole, le temps manquait. Toujours est-il que le porte-parole des clubs bas-alpins fut, en l’occurrence, Monsieur Boussicard, délégué de Sainte-Tulle.
C'est avec une extrême violence que ce délégué attaqua le Sisteron-Vélo, allant jusqu'à dire que notre Société avait volé le Championnat 1943-1944, et patati et patata...
A quoi M. Roman, délégué du Sisteron-Vélo répliqua que si sa Société ne s'était pas engagée dans le championnat, ce n'est que par suite du désastre que la ville de Sisteron avait subi lors du bombardement, et surtout, parce que tous ses joueurs étaient partis comme F.F.I. ou engagés dans les troupes françaises.
De ce fait, l'équipe première, étant tombée presque à zéro, ne pouvait faire le championnat et démontra que les accusations apportées par Monsieur Boussicard étaient fausses. Sur cela le vote eut lieu et les clubs bas-alpins ne formèrent qu'un seul bloc contre le Sisteron-Vélo. Et voilà le sport dans les Basses-Alpes.
Notons que M. Garagnon, directeur départemental aux Sports, ne voulut pas entendre la discussion, il prit tranquillement l'air, alors que le devoir et le bon sens lui indiquaient de défendre Sisteron.
Ah ! pour donner le coup d'envoi sur un terrain, çà c'est du sport !
Quant à « Monsieur Boussicard », qu'il nous permette de lui dire qu'il s'occupe de lui-même... Il y gagnera certainement.
Pierre du Collet

29/06/1946
Mercredi soir avait lieu, au siège de la société, la réunion hebdomadaire. Le nouveau bureau, en entier, a pris possession de ses nouvelles fonctions. Le Président a mis au courant ses collaborateurs, du programme qu'il pensait réaliser. Accord lui a été donné. Nous espérons que la nouvelle direction du Sisteron-Vélo mettra à profit le temps qui lui est nécessaire pour élaborer un programme pour la prochaine saison de football. Nous ne doutons pas de la bonne volonté et du dévouement que mettront les dirigeants pour donner au Sisteron-Vélo un essor toujours plus grand pour le profit de la jeunesse Sisteronaise.

Dans sa séance de Mercredi 26 Juin, le Conseil Municipal de Sisteron a donné à l'unanimité son accord afin de permettre la clôture du terrain de sport. En effet, le Comité Directeur du Sisteron-Vélo, dans une lettre adressée à la Municipalité lui demandait de bien vouloir prendre une décision à ce sujet. Aujourd'hui, c'est chose faite, cette demande défendue au Conseil par MM. Louis Paul et Armand Chautard, donne satisfaction aux nombreux sportifs. La jeunesse ne peut que se réjouir de cet heureux résultat.

13/07/1946
M. Garagnon, directeur départemental des Sports, avait réuni, lundi matin, dans une salle de la mairie, diverses personnalités sportives de Sisteron, en vue de la construction d'un stade. Assistés également à cette réunion, M. Paret, maire, accompagné par la commission des sports et des Travaux de la municipalité.
M. Garagnon, prenant le premier la parole, montre toute sa satisfaction d'être parmi les sportifs Sisteronais, et trouve qu'en 1946 Sisteron ne possède encore qu'un équipement sportif très sommaire, en comparaison d'autre ville du département, Il nous dira également, qu'en accord avec la municipalité, les diverses sociétés sportives de la ville trouveront auprès de lui et de la Direction régionale des sports tout le concours nécessaire et sans limite pour la création d'un stade.
Il faut, dit-il, que les municipalités prennent conscience de leur devoir envers la jeunesse d'un pays. C'est du côté des jeunes que le problème se pose.
M. Paret, maire, indique que le nouvel emplacement pour le terrain de sports est compris dans le plan d'urbanisme et qu'il serait construit au quartier des Marres. Une discussion s'engage à ce sujet, ou il est prouvé que le terrain des Marres ne peut pas être retenu pour la création d'un stade et ceci pour plusieurs raisons de très grande importance.
Après un échange de vues, il est décidé d'engager immédiatement des pourparlers et une étude, pour fixer le choix d'un terrain soit aux Plantiers soit à Beaulieu. L'unanimité s'étant faite entre dirigeants et la municipalité, la réunion prend fin après une visite des terrains retenus.

La réunion de lundi a donné dans les milieux sportifs de notre ville un peu d'espoir pour la création d'un stade tant attendu depuis une quinzaine d'années. On n'a pas oublié de nous dire qu'il fallait faire vite, même très vite. Il appartient donc à notre municipalité de faire de son côté tout ce qui est en son pouvoir, de prendre ses responsabilité, les dirigeants des sociétés prendront les leurs. Il ne faut pas non plus oublier que Sisteron joue sa toute dernière chance. L'année prochaine notre ville se trouvera sans terrain, par suite de la construction d'une route et d'immeubles sur le terrain actuel. Il s'agit donc de réaliser. Des paroles, des promesses, la jeunesse Sisteronaise n'en veut plus. Elle veut des actes, des réalisations. La parole est en premier lieu à la municipalité, aux dirigeants des sociétés sportives, afin de pouvoir doter - une fois pour toute - la ville de Sisteron, d'un stade pour le plus grand bien de la jeunesse Sisteronaise et de notre pays.

03/08/1946
AUX AMIS DU SISTERON-VELO
Les Amis du Sisteron-Vélo sont nombreux dans notre ville et dans les environs. C'est la Société Sportive par excellence où les jeunes viennent faire leurs premiers essais sportifs dès que l'âge du sport les prend.
Cette phalange de footballeurs qui ne date pas d'aujourd'hui, puisqu'elle compte déjà presque 50 ans d'existence, a connu des hauts et des bas, mais elle a toujours ressuscitée de ses cendres grâce à la bonne diligence de ses dirigeants anciens et nouveaux qui n'ont jamais voulu voir sombrer cette société sportive qui compte à son actif de nombreux challenges et de glorieuses victoires.
Si ses succès sont nombreux ses ressources sont faibles et cette société ne veut point mourir encore puisque toute une jeunesse vient s'inscrire derrière le premier onze. Cependant la question financière est une condition « siné qua non », son développement pour si grandiose qu'il soit, n'est pas à l'abri des « resquilleurs» qui, les jours de séance, se profilent un peu partout pour ne point acquitter le droit d'entrée. Cette situation ne peut durer car elle porte un grave préjudice moral et financier à cette Société.
Le Comité directeur du Sisteron-Vélo, en accord avec la Municipalité a décidé de clôturer le Stade. Pour effectuer ce travail, il faut de l'argent, beaucoup d'argent. Composé d'hommes sérieux et pleins de dévouement, le Comité directeur a pensé de faire un emprunt de 300,000 francs parmi le public Sisteronais et des environs, Cet emprunt - sans intérêt - garanti par la subvention que le gouvernement donne aux sociétés sportives et par la direction des sports du département des Basses-Alpes, sera remboursé par tirage au sort dans une période de 10 années. Les souscriptions seront de 500 et 1.000 francs. Un reçu dûment établi sera remis à tout souscripteur.
Nous espérons que tous les amis du sport se feront un devoir de venir par leur souscription en aide à la Société du Sisteron-Vélo et contribueront de très près, par la même occasion, à la prospérité de la ville et au développement d'une ardente jeunesse avide de montrer son aptitude sportive. Le Comité Directeur du S.V.

Le public est informé qu'il est formellement interdit de pénétrer sur le Stade sous peine de poursuites, le terrain venant d'être gazonné.

10/08/1946
Dans sa réunion de cette semaine, le District de Provence a élaboré le calendrier du Championnat de 1ère Division dans lequel « Sisteron-Vélo » jouera la saison 1946-1947.
Le Championnat de 1ère Division a été divisé en quatre groupes. Sisteron-Vélo a été classé dans le groupe C avec Les Mées, C.S. Municipal Marseille, A.S.D.O. Marseille, Gardanne, S.O.B. Marseille, Forcalquier, Saint-Auban. Voici les dates des rencontres :
Aller : 29 Septembre, 13 Octobre, 20 Octobre, 27 Octobre, 10 Novembre, 8 Décembre. Retour : 5 Janvier, 19 Janvier, 26 Janvier, 9 Février, 23 Février, 9 Mars, 23 Mars.
Demi-finale: 13 Avril. Finale: 4 Mai.
Le Championnat commencera donc officiellement pour Sisteron, le 29 Septembre.

17/08/1946
Dans un précédent article, nous annoncions que la société sportive Sisteron-Vélo allait procéder à un emprunt de 300.000 francs pour l'aménagement du stade, c'est-à-dire, de faire une clôture sur l'actuel terrain. La ville de Sisteron - par suite des grosses dépenses dues au bombardement - ne peut apporter son aide financière à la société. La seule solution au problème sportif de notre ville est de faire un emprunt - sans intérêt, remboursable par tirage au sort sur dix années - parmi la population Sisteronaise et des environs. Aujourd'hui, le comité directeur du Sisteron-Vélo est en mesure de recevoir les souscriptions. Tous les amis du sport se feront un devoir de souscrire soit par un bon de 500 francs soit par un bon de 1000 francs. Nous sommes certains que les personnes désignées pour recevoir cette souscription recevront le meilleur accueil auprès des nombreux sportifs qui prouveront par leur geste, l'attachement et les encouragements dus à la jeunesse de notre chère cité.

24/08/1946
Lundi dernier, M. Gordeau, le nouveau directeur départemental des Sports des Basses-Alpes est venu à Sisteron prendre contact avec le Comité Directeur du Sisteron-Vélo ainsi qu'avec la Municipalité au sujet de la clôture du Stade. Après un entretien qui a duré deux heures, M. Gordeau a assuré le bureau du Sisteron-Vélo qu'il mettait toutes ses connaissances sportives à la disposition de la jeunesse et qu'il allait s'employer de toute son énergie à la réalisation d'un Stade à Sisteron. M. Gordeau, Directeur des Sports dans les Basses-Alpes, n'est pas un inconnu pour les sportifs bas-alpins. En effet, M. Gordeau était, sous l'occupation allemande, déjà dans notre département à la même place. A la libération, il fut envoyé dans les Alpes-Maritimes comme Directeur départemental. Aujourd'hui il est revenu, sur sa demande, parmi nous et nous sommes heureux de lui présenter toute notre sympathie.
Le Comité Directeur du Sisteron-Vélo informe tous les sportifs de Sisteron qu'une Grande Réunion Générale aura lieu à la Mairie, salle des réunions, le Mercredi 28 Août à 21 heures 30. La présence de tous est indispensable.

31/08/1946
Le Comité directeur du Sisteron-Vélo avait donné, Mercredi soir, à la Mairie, une Assemblée Générale afin de mettre au courant les membres de cette société sur l'emprunt de 300.000 francs pour la clôture du terrain de sports. L'accueil cordial fait aux personnes désignées pour cette souscription par les amis du sport et de la jeunesse, s'annonce des plus chaleureux et permet d'espérer le placement des bons très rapidement. C'est ainsi qu'avec la générosité des sportifs, la clôture sera en place à la fin septembre.
M. le Président fait connaître ensuite que les matches de championnat vont commencer et que le premier match d'entrainement sera joué demain Dimanche à Manosque contre « La Provençale ». En conséquence, les joueurs dont les noms suivent doivent être présents au départ du siège, Bar Léon à midi 30 précises.
Equipe première : Desfossés, Icard, Blanc I, Badet, Coulomb, Massot, Borel I, Lopez, Feyrit, Blanc II, Richaud, Bardonnanche.
Equipe deuxième : Valentini, Amayenc, Para, Davin II, Lamy, Pellegrin, Bertrand, Mariotti, Giro, Latil, Reymond, Armelin I et II, Don I et II.

07/09/1946
L'Emprunt du Sisteron-Vélo

Lors de l'Assemblée Générale de Mercredi, l'Emprunt pour la clôture du Stade a été officiellement lancé par notre Président. Pour les rares sportifs qui ignorent encore de quoi il s'agit, nous allons le résumer en deux mots.
Décidé à reprendre la place élogieuse qui lui a été ravie sur le tapis vert, le Sisteron-Vélo veut faire un gros effort. Le Bureau Directeur a dressé un plan de « campagne » qui nécessitera la bonne volonté de tous, mais c'est surtout à la question financière qu'il faut s'attaquer. Notre équipe de foot-ball va rencontrer des équipes de Marseille et de toute la région : grosses dépenses en perspective qui seraient couvertes lors des matches retour... à condition qu'il n'y eu pas de resquilleurs ; mais voilà, il y en a trop, et le meilleur moyen de mettre fin à cette situation est de clôturer le Stade.
Plusieurs fois déjà la question avait été envisagée, mais sans résultat tangible. Cette fois-ci, la jeunesse s'est émue. Les sportifs ont compris la situation critique de notre vieille société et la Municipalité a décidé de seconder les efforts des dirigeants du Sisteron-Vélo. Elle a tenu parole, mais elle ne peut, à l'heure actuelle, faire l'effort financier nécessité par la clôture. Et c'est ainsi que l'idée d'un Emprunt garanti par la Municipalité a germé et se réalise. Des bons de participation de 500 et 1.000 francs pour un total de 300.000 francs ont donc été émis.
Remboursable en 10 ans par tirage au sort, cet Emprunt ne comporte aucun intérêt, s'adressant à des sportifs. Mais comme il y a beaucoup de sportifs ignorés et que d'autre part, cet Emprunt qui permettra d'organiser de belles manifestations sur le Stade, profitera par la même occasion au commerce local, il était nécessaire de toucher tout le monde. Des carnets à souche ont été remis à divers membres du bureau du Sisteron-Vélo qui, nous en sommes certains, recevront un bon accueil auprès des personnes chez qui ils se présenteront. D'avance nous disons à tous Merci. Le Bureau du Sisteron-Vélo

Les équipes du Sisteron-Vélo se sont déplacés, dimanche dernier, à Manosque. Par suite au mauvais temps, la partie n’a pu se terminer. Ne pouvant encore jouer sur le stade Municipal à cause de l’arrangement du terrain, les équipes du Sisteron-Vélo se déplaceront demain dimanche, pour faire, avant les matches de championnat, quelques galops d’entrainements à Laragne. Espérons cette fois à la clémence du temps. Départ des joueurs, à 13 heures précises, devant le siège, Bar Léon.

SISTERON-VELO (14/09/1946)
LE STADE MUNICIPAL
Chacun peut voir, tous les jours, le commando des prisonniers allemands de la ville travailler sur le Stade Municipal. II était grand temps de faire quelque chose pour retenir la jeunesse à Sisteron. A part quelques rares Conseillers Municipaux qui seraient d'accord pour ne rien faire sur ce terrain, la grosse majorité s'est ralliée à la cause du Comité Directeur du Sisteron-Vélo. Avant de poser la clôture, des gradins ont été faits dans la butte et aujourd'hui, tous les sportifs et amis du sport peuvent se réjouir à la pensée qu'ils pourront s'asseoir les jours de manifestations. Nous sommes bien d'accord que ce travail ne fait pas riche... riche... mais cela fait... aisé...

La Société du Sisteron-Vélo adresse, à l'occasion de son mariage, au joueur Marcel Put et à sa jeune dame, ses sincères félicitations.
Elle adresse aussi ses meilleurs vœux aux deux jumelles qui viennent agrandir le jeune ménage du joueur Feyrit.

Dimanche dernier, pour son 2ème match d'entrainement, l'équipe du S.V. se déplaçait à Laragne pour rencontrer l'équipe locale. C'est par un match nul (2 à 2) que le match se termina, après une partie qui fut très agréable à suivre. Cependant nous pouvons dire que nos joueurs ont dominé largement sans pouvoir augmenter la marque. L'équipe Sisteronaise a essayé depuis les deux rencontres, quelques éléments qui, avec de bons conseils et un dur entraînement peuvent faire de bons joueurs. Nous sommes heureux de pouvoir dire aux nombreux amis du Sisteron-Vélo qu'en cette saison ils verront évoluer une équipe qui désire porter haut les couleurs locales.

Demain Dimanche, pour son troisième match d'entrainement, le Sisteron-Vélo déplacera ses deux équipes à Veynes. Départ du siège à midi 30. Les joueurs sont priés d'être exacts.

21/09/1946
CLOTURE DU STADE
La clôture du Stade est une chose faite. L'emprunt que vient de lancer le Comité Directeur du Sisteron-Vélo a été entendu par les nombreux amis du sport, et ceux-là même ont donné immédiatement la réplique au « petit nombre de réfractaires » à la clôture. Mais où l'histoire est plus amusante c'est qu'une personne aurait dit qu'une fois la clôture posée, il la casserait. Que ce type fasse bien attention, qu'il casse la clôture, d'accord, mais si après on lui casse la ...gueule... doublement d'accord.

Ne pouvant pas toujours jouer sur leur terrain, les équipes du Sisteron-Vélo se déplaceront demain Dimanche à Gap pour rencontrer les équipes réserves du S.O.G. Tous les joueurs sont priés d'être exacts. Nous espérons que nos représentants nous reviendrons avec beaucoup de succès.

28/09/1946
SISTERON à FORCALQU1ER
Voici le championnat. C'est demain que commence pour notre équipe de football le championnat 1ère division poule C. Nos joueurs se déplaceront à Forcalquier et rencontreront l'équipe locale de cette ville. Nous ne pouvons donner la composition de notre équipe, mais nous pouvons affirmer qu'après les quelques matches d'entrainement, les joueurs ont été étudiés et sélectionnés selon leur capacité, sans oublier la condition physique. Au moment où, à Sisteron, on commence à faire quelque chose pour la jeunesse, nos jeunes espoirs ne veulent pas rester en dehors, bien au contraire, ils prouveront que la confiance et l'espoir qu'on leur accorde, ils sauront s'en montrer digne. C'est pourquoi nous pouvons dire que cette première journée de championnat sera en l'honneur du onze Sisteronais.

05/10/1946
En championnat de première division poule C, Sisteron-Vélo est battu par Forcalquier par 3 buts à 2
Dimanche dernier, l'équipe première du Sisteron-Vélo est allée chercher à Forcalquier sa première défaite de la saison, en championnat de première division poule C. Nos joueurs ont bien joué, ils se sont défendus, seulement cette équipe ne possède pas de gardien de but. Les trois buts rentrés contre Sisteron n'ont pas été de bonne fabrication. La faute vient du goal Sisteronais qui n'a aucune qualité pour tenir ce poste. Néanmoins rien n'est perdu. C'est le premier match championnat, et il en reste encore assez pour arriver à faire quelque chose.

Le Sisteron-Vélo disputera dimanche son premier match de la saison sur le terrain municipal. Pour parfaire l'entrainement des joueurs, le bureau directeur a fait appel à La Provençale de Manosque qui, pour son premier match en championnat de promotion d'honneur vient de battre Laragne-Sports. Beau match en perspective et nous pensons que les sportifs seront nombreux sur les nouveaux gradins.

12/10/1946
C'est demain Dimanche que les équipes de football du Sisteron-Vélo se présenteront pour la première fois de la saison, devant leur public, en match de championnat contre les équipes correspondantes de l'Union Sportive Méenne. Il y aura certainement un nombreux public car ce jour-là sera une journée presque d'inauguration puisque le stade vient de subir quelques modifications, non pas formidables, mais des arrangements indispensables en attendant mieux encore. Le public pourra, tout en regardant la partie, être assis, ce qui est déjà moins pénible que de rester debout. Pourvu que les amis du sport, et surtout les resquilleurs, aient le désir d'aller s'asseoir. C'est que... la force de l'habitude !!!

Demain, à 14 heures, sur le stade Municipal se jouera un match de Championnat 1ère Division entre notre « onze » local et l'équipe de l'Union Sportive Méenne. C'est donc l'ouverture officielle du championnat à Sisteron. Tous les amis du sport assisteront en grand nombre à cette partie qui sera des plus intéressantes.

Dimanche dernier, l'équipe du S.V. gagna un match amical contre une équipe de « La Provençale » de Manosque. Les Sisteronais marquèrent une nette supériorité. Les visiteurs n'avaient pas leur grande équipe, deux ou trois individualités seulement ressortirent de ce onze. Si nous considérons l'équipe locale de dimanche dernier, nous n'avons pas crainte de dire que la ligne de demis, les arrières et le goal, en un mot la défense, peut se mesurer avec les meilleures équipes de la région. Si cette défense se présente toujours dans la même formation, les lignes d'avants adverses auront du travail pour arriver à marquer. Quant à la ligne d'avants qu'il nous soit permis de dire que les joueurs, individuellement, sont aptes à faire quelque chose, mais pour jouer avec homogénéité, il manque encore un peu d'entente. Il est vrai que la saison débute, c'est pour cette raison que les joueurs ne sont pas à critiquer.

EMPRUNT
La clôture du Stade Municipal aura fait et fera sans aucun doute encore beaucoup parler. Pour couper court à certains bruits inexacts, le bureau du Sisteron-Vélo tient à préciser que les travaux entrepris ne grèveront en rien les deniers de la Commune, du Département ou de l'Etat, puisque ces dépenses seront couvertes par l'emprunt souscrit par les sportifs et les amis du sport, nombreux à Sisteron, A ce sujet, nous prions ceux qui n'ont pas encore été touchés, de nous excuser et demander un bon de participation à un membre du bureau. Le bureau du S.V.

19/10/1946
Sisteron-Vélo bat U.S. Méenne par 6 buts à 5
Dimanche dernier, Sisteron a gagné, pour la première fois de la saison, l'Union Sportive Méenne en championnat 1ère division. Le score indique suffisamment que la partie fut jouée avec l'idée de vaincre de part et d'autre. Dans les 5 premières minutes de jeu, Sisteron se voit mener par 2 buts à zéro par l'incapacité du goal qui, jusqu'à la fin, ne fera pas de grandes étincelles. Cependant Sisteron, émoustillé, prend le contrôle de la balle et, avec quelques individualités arrivera à la mi-temps sur le score de 5 buts à 2 en faveur du Sisteron-Vélo.
Après le repos, l'U.S. Méenne veut avoir la direction du jeu mais n'y parviendra pas. Sisteron jouera avec ardeur et, grâce à la belle partie du goal des Mées, les locaux ne marqueront plus qu'un but, cependant que leurs adversaires arriveront à faire encaisser au goal Sisteronais trois nouveaux buts. La fin arrive sur le score de 6 buts à 5 eu faveur de Sisteron. Les Sisteronais ne doivent leur victoire qu'à un jeu qui fut dans l'ensemble assez bien compris, mais c'est surtout à la rapidité avec laquelle ce match fut joué.

Bon arbitrage d'un amateur. Demain les deux équipes se déplaceront à Oraison en match de Coupe de Provence, contre les équipes de la localité. Départ du Siège, Bar Léon, rue de Provence.

CLOTURE DU STADE
Le Conseil prend connaissance de diverses protestations émanant d'artisans et commerçants de la Ville occupant des locaux situés au haut du Pie de Foire faisant ressortir que l'édification de cette clôture apporte une gêne. La Municipalité décide qu'elle ne saurait mettre entrave à une réalisation qui a pour but de retenir dans notre Ville une jeunesse qui est toujours à l'affût de l'attrait des grandes Villes et menace de déserter en grand nombre nos petites cités. La Municipalité, malgré ses innombrables difficultés, aidera les Sociétés Sportives par tous les moyens dont elle dispose et en félicite les dirigeants.

26/10/1946
Dimanche dernier l'équipe de football du Sisteron-Vélo a remporté à Oraison, un match de Coupe de Provence 1er tour, contre l'équipe de cette localité. Sisteron a dirigé le jeu durant toute la partie et a marqué une très nette supériorité sur ses adversaires. Le score de 6 buts à 0 indique largement la physionomie du jeu, aussi il n'y a pas grand chose à dire.

Demain, la même équipe se déplacera à Marseille pour rencontrer les Diables Bleus du quartier de la Valentine, en championnat de Provence 1ère Division. Nous souhaitons bonne chance à nos représentants.

02/11/1946
Demain Dimanche, le Stade Municipal verra un très nombreux public assister au match de football du Championnat de Provence, 1ère Division, entre le Cercle Sportif Municipal de Marseille et Sisteron-Vélo. Nous connaissons la valeur du onze visiteur, aussi nos locaux aligneront une équipe avec de nouveaux joueurs et mettront toute leur ardeur à défendre les couleurs locales. En lever de rideau, les réserves de ces deux équipes disputeront un match amical.

A propos du terrain de Sports
On dit, et il est même prouvé qu'à Sisteron on ne peut rien faire. Lorsque des personnes, sans aucune ambition politique, sans aucun profit, veulent faire quelque chose pour rehausser notre petite ville, de suite les méchants se réveillent.
C'est ainsi que quelques personnes énergiques voulant donner à notre jeunesse, avide de sports, un terrain un peu confortable, décidèrent qu'au moyen d'un emprunt fait parmi les sportifs et amis du sport, une clôture pourrait s'élever tout autour du stade. Ce projet présenté devant la Municipalité reçut l'accueil le plus favorable. On arrangea le terrain, on fit des tribunes et, actuellement, une clôture se monte.
C'est pour cette raison qu'une ou deux personnes décidèrent, à elles seules, de faire obstacle à cette résolution. Et ni mandaté par la Municipalité, ni par la reconstruction, ces indélicats firent une démarche, soit écrite, soit orale, à l'Urbaniste Départemental des Basses-Alpes.
C'est ainsi qu'une lettre, par l'entremise de la Mairie, arriva ces jours-ci de l'Urbaniste départemental demandant l'arrêt pur et simple des travaux d'aménagement du stade.
Le Comité Directeur du Sisteron-Vélo fort de la délibération du Conseil Municipal de la dernière séance avec le concours de M. Cordeau, directeur départemental des sports, eurent une entrevue avec l'Urbaniste des Basses-Alpes.
L'affaire est aujourd'hui arrangée, les travaux continuent, la jeunesse Sisteronaise a raison. Il serait tout de même bon de savoir à quels ordres ont obéi le ou les personnages, en tout cas, ils n'ont droit qu'au mépris de la population et de la jeunesse sisteronaise en particulier. L'ARBITRE

09/11/1946
S.V. bat C.M. MARSEILLE par 3 buts à 1

Dimanche dernier, le onze Sisteronais a sorti son grand jeu - peut-être pas pour longtemps - mais en tous cas, il nous fit assister à une partie fort agréable à suivre. La partie se joua très vite si bien que vers les dix dernières minutes le jeu se ralentit de moitié. L'équipe de Marseille vient de subir sa première défaite en championnat en venant jouer à Sisteron. Les locaux ont sorti une partie extraordinaire, comme nous n'avions plus l'habitude de voir. Nous ne feront pas le film de toute la partie. Disons simplement que les Sisteronais jouèrent avec cœur, avec ardeur, avec cette volonté de vaincre. La ligne d'avants mit à profit toutes les occasions qui lui étaient possible. Ferry, en particulier, se mit en vedette et marqua les trois buts. Les demis firent un travail énorme étant en attaque aussi bien qu'en défense. Quant aux arrières et au goal, une défense sure d'elle, ne manquant jamais la balle, arrêtant toutes les attaques. En un mot, une équipe homogène qui a su montrer aux supporters ce que l'on peut attendre d'elle. Cela démontre une fois de plus que lorsqu'on veut, on peut. Arbitrage parfait.

Demain Dimanche, sur le stade Municipal, un match de championnat de Provence, 1ère division, mettra aux prises les S.O.B. de Marseille et le Sisteron-Vélo. Coup d'envoi à 14 heures 30. Tous les amis du sport viendront assister à cette rencontre qui, vue l'excellente forme actuelle de nos joueurs, promet une magnifique journée sportive.

16/11/1946
S.V. et S.O.B. de MARSEILLE font match nul 1 à 1

Dimanche dernier, notre stade a été de nouveau le lieu de rassemblement d'un nombreux public sportif venu applaudir l'équipe des S.O.B. de Marseille contre Sisteron-Vélo, en match de championnat de Provence. A défaut d'un arbitre officiel, c'est De Maréville, de l'Olympique de Marseille qui dirigea la partie. Disons tout de suite, que l'arbitrage fut très médiocre et de ce fait le joli jeu que le public avait l'habitude de voir fut nul.
La partie débuta par une nette supériorité des Sisteronais pendant un quart d'heure. Les visiteurs se formèrent au jeu de leurs adversaires et dès lors une certaine égalité se fit voir des deux côtés. Cependant Sisteron marquera un but dans la première mi-temps, un but si l'on peut dire « volé ».
A la reprise, les joueurs repartent avec vivacité, les uns pour égaliser, les autres pour augmenter la marque. Mais ce n'est pas du joli football que le public regarde. Les balles arrivent et partent au petit bonheur, et c'est maintenant au tour des visiteurs (avec, bien entendu, le concours de l'arbitre) qu'un but mettra les équipes à égalité. Quelques montées, quelques descentes et la fin arrive sur un score nul.

Les réserves du Sisteron-Vélo et de Saint-Auban font match nul. En lever de rideau se jouait un match amical entre les réserves de la Cité de Saint-Auban et du Sisteron-Vélo. Si le match officiel était bruyant celui-là par contre était bien calme. Les Sisteronais présentent une équipe de jeunes qui joue contre une équipe mieux entrainée et athlétique. Il est vrai que nos futurs espoirs jouent d'après eux, on s'aperçoit très facilement que les conseils d'un entraîneur font défaut. Il ne faut pas leur en vouloir, au contraire, il faut les encourager, les aider, les conseillers et d'ici la fin de la saison, ils montreront à leur public qu'ils savent aussi bien faire que leurs adversaires.

COUPE DE PROVENCE
Demain Dimanche, à 15 heures, sur le Stade Municipal, match de Coupe de Provence entre l'U.S. de Vinon et Sisteron-Vélo.

23/11/1946
Dimanche dernier, les sportifs Sisteronais n'ont pas eu une belle distraction. C'est en coupe de Provence que l'Union Sportive de Vinon est venue rencontrer sur le stade municipal le onze local. Pour peu que les visiteurs tardent à arriver, le match se serait joué à la lueur d'une bougie. Ceci n'est encore rien si l'on avait assisté à une jolie rencontre. En effet, Vinon possède la moitié de l'équipe qui ne sait pas jouer au football quant à l'autre moitié elle débute. Ce qui fait que l'équipe de Sisteron, ayant en face de tels adversaires, a fini par jouer comme eux malgré que le score en faveur des nôtres soit de 10 buts à 1. Disons tout simplement que c'était un match piteux.

Demain dimanche, le Sisteron-Vélo ira rencontrer en championnat de Provence, 1ère division, l'équipe correspondante de Gardanne. Souhaitons bonne chance à nos représentants en leur disant cependant qu'ils n'auront pas en face d'eux la même équipe que dimanche dernier. Tous les joueurs sont priés d'être exacts au départ qui aura lieu à 9 heures devant le siège, Bar Léon.

Pendant que la première se déplacera, la deuxième équipe jouera à Sisteron contre l'équipe réserve de l'Union Sportive Méenne. A ce match, si nous ne voyons pas du grand football, nous applaudirons des jeunes qui eux, veulent faire quelque chose. Coup d'envoi : 14 heures.

SUR LE STADE
Notre terrain de sport commence - aujourd'hui qu'il prend un peu tournure de stade - à être fréquenté par un nombreux public. C'est devant ce nombreux public que Dimanche s'est joué, quoiqu'il faisait froid et que c'était très tard, le match de Coupe de Provence entre Sisteron et Vinon.
Vu cette affluence grandissante de dimanche en dimanche, le Comité directeur du Sisteron-Vélo a fait placer une grande enseigne avec l'inscription « Stade Municipal - Sisteron-Vélo ». L'idée est très louable. Il faut féliciter les dirigeants. Mais quand ce même public a vu le match Sisteron-Vinon, ce n'est plus « Stade Municipal » qu'il faudrait, c'est tout simplement « Ring Municipal ».

31/11/1946
Dimanche dernier, la première équipe du Sisteron-Vélo se déplaçait à Gardanne où, après un match qui se joua très vite, réussit un score nul, ce qui est un très beau résultat car les adversaires de notre onze se trouvent en tête du championnat de Provence 1ère série, poule C. L'équipe Sisteronaise est à féliciter toute entière, mais une mention spéciale doit être donnée à la défense c'est-à-dire aux frères Blanc et au goal.
Quant à la deuxième équipe, elle se montra en un match amical à Sisteron, contre l'U.S. Méenne.
Pas d'enjeu, pas de sport. Une partie qui se joua à grands coups de pieds, sans direction, la balle arrivant au petit bonheur. Il est vrai que nos jeunes représentants ne pratiquent le foot-ball qu'avec leur initiative personnelle. Le manque d'entraineur se fait sentir de plus en plus. Toujours est-il que le gagnant de ce match fut Sisteron par 5 à 3.

Les amis du sport, ainsi que tous les sportifs, apprendront avec plaisir que le Comité Directeur du Sisteron-Vélo vient de confier à M. Daniel Maffren la direction sportive de cette société. Daniel Maffren n'est pas un inconnu dans les milieux sportifs sisteronais et bas-alpins, aussi c'est avec grand plaisir que nous enregistrons sa venue à côté des dirigeants de cette société. Notons également la rentrée de deux nouveaux secrétaires, Messieurs Maxime Duparchy et André Giafferi.

07/12/1946
Dimanche dernier, l'équipe première du Sisteron-Vélo est allée rencontrer sur le terrain de Malijai, l'équipe de cette localité. Après une partie sans intérêt, jouée au petit bonheur, notre équipe gagna le match par 6 buts à 4.

Demain dimanche, sur le stade Municipal, match de football comptant pour le championnat de Provence 1ère série, entre les équipes premières du Sisteron-Vélo et l'Association Sportive de Saint-Auban. Les Amis du sport se donneront donc rendez-vous, demain Dimanche sur le stade municipal, ou - nous en sommes certains - ils assisteront à une jolie partie de ballon rond.

14/12/1946
Dimanche dernier s'est joué un match de championnat entre l 'Association Sportive de Saint-Auban et Sisteron-Vélo. La partie n'a pas été très agréable à suivre, par suite de la chute de neige durant tout le match. Malgré cela notre onze s'est assuré le gain de la partie par 3 buts à 1.

Demain à 14 h. 30, sur le Stade Municipal se jouera un match de football comptant pour la Coupe de Provence entre le S.C. Leverrier de Marseille et Sisteron-Vélo. Si le temps le permet, le public assistera à un agréable après-midi de ballon rond.

Pendant que la première équipe du Sisteron-Vélo jouera à Sisteron, l'équipe réserve se déplacera à Volx où elle rencontrera, en match amical, l'équipe de la localité. Nous souhaitons bonne chance à nos jeunes représentants.
 

 

» En savoir plus sur RESTAURANT GRILL LE BRASERO
    CALENDRIER

Retrouvez les prochaines dates de matchs sur le site de la Fédération Française de Football.

» Le calendrier


    RÉSULTATS

Retrouvez les résultats des matchs sur le site de la Fédération Française de Football.

» Les résultats


GALERIE
» Voir les photos

SPONSORING
» Connaitre
nos sponsors

PRESSE
» La revue
de presse

CENTENAIRE
DU SFC
» voir

© Sisteron Football Club - 2007 - Réalisation du site Internet - Conception WOISA Diffusion - Hébergement : Cime Rodez (12)