Accueil Le club Equipes Le jeu Conseils Evenements Contact Video

cialis prix


    LES NEWS DU CLUB

::: REJOIGNEZ-NOUS !!!

Le SFC est en recherche de dirigeants et éducateurs pour accompagner et améliorer l'encadrement des équipes du club.
Possibilité de passer des formations.
Alors, que tu sois joueur,...

» En savoir plus


Important

    LES NEWS DU PORTAIL

::: PROGRAMME EDUCATIF FEDERAL

Nom de l'Action : FAIRE ARBITRER LES JEUNES A L'ENTRAINEMENT OU EN MATCH

Dans le cadre de son projet associatif du CFF4, le SISTERON F.C. a mis en place une action PEF concernant...

» En savoir plus


    ANNONCES TOURNOIS

::: TOURNOIS U.11 & U.13 MEDOU HAMADA

Le Sisteron Football Club organise son 3ème tournoi de football "Medhou Hamada" ouvert aux U.11 et U.13 le Samedi 09 Juin 2018 sur toute la journée.

Informations et Inscriptions...

» Voir toutes les annonces


::: La centenaire du Sisteron FC


 

1948

Sisteron Journal [01 janvier 1948]

03/01/1948
S.O.B. de Marseille bat Sisteron-Vélo par 2 buts à 1

Dimanche, devant un public clairsemé, le S.O.B. de Marseille a battu notre équipe locale par 2 buts à 1. Au début de la partie, le joueur Sisteronais Richaud est malheureusement blessé et doit sortir du terrain durant de très longs instants et de ce fait nos locaux joueront à dix ce qui handicape énormément l'équipe. Cependant le jeu est équilibré, mais sur cafouillage, Marseille marque un but. Sisteron essaie de réagir et sur échappée de Borel un but est rentré en leur faveur. La deuxième mi-temps sera à l'avantage de Marseille qui réussira, non sans peine, un second but et donne ainsi la victoire à l'équipe visiteuse. En considération, Sisteron aurait très bien pu être le gagnant de ce match, mais sa ligne d'avants ne pouvait réaliser par suite d'un très grand flottement entre joueurs.

10/01/1948
Demain dimanche, notre première équipe se déplacera à Marseille pour rencontrer, en championnat 1ère division, groupe C, l'équipe du Phénix. Les personnes qui désirent accompagner notre équipe sont priées de se faire inscrire au siège Bar Léon. Départ 8 heures. Retour vers 15 heures. Prix du voyage 250 francs. Vu le nombre limité des places, les inscriptions devront se faire de suite.

17/01/1948
Dimanche dernier, notre équipe première se déplaçait à Marseille pour rencontrer, en match de championnat, l'équipe du C.A. Phénix de Marseille. Après une partie qui fut tout à l'avantage des nôtres, l'équipe de Marseille sortit vainqueur par 1 but à 0. D'après les supporters qui accompagnèrent l'équipe locale dans son déplacement, les joueurs Sisteronais dominèrent largement mais ne purent conclure par suite du manque d'entente dans sa ligne d'avants.

Demain, la même équipe se déplacera aux Mées pour jouer contre l'équipe de cette localité en match de Championnat. Nous espérons que l'équipe Sisteronaise nous fera l'agréable surprise de retourner vainqueur.

24/01/1948
U.S. Les Mées bat Sisteron-Vélo par 4 buts à 2

Jouée devant un public restreint, cette partie fut de bout en bout très agréable à suivre. Les Sisteronais se présentèrent sur le terrain des Mées, amputés de Richaud, leur capitaine, Put, Feyrit et Don.
Dès la mise en jeu nos compatriotes attaquent vivement et mettent sérieusement les buts locaux en danger, mais les arrières Méens, par des interventions très heureuses parviennent à dégager « in-extrémis ». A son tour l'U.S.M. attaque à plusieurs reprises, cependant une belle descente des avants gris permit à Davin junior, bien servi par Borel, d'ouvrir le score. Les Méens ripostent du tac au tac en battant Icard et la mi-temps se termine par un score nul bien que les Sisteronais aient le plus souvent dominé.
A la reprise l'ardeur des deux «onze» est égale de part et d'autre avec toutefois une légère domination des Mées. Nous assistons à de belles attaques des Sisteronais qui sont annihilées par une défense en forme. Enfin au cours d'un départ des locaux, à la faveur d'un cafouillage devant les buts adverses, l'avant-centre des Mées inscrit un nouveau but. Les gris, loin de se décourager, repartent de plus belle et un but marqué par Dussaillant, sur corner, vient récompenser leurs efforts. Les deux équipes sont à égalité et il reste 20 minutes à jouer. Aussi les Méens, sentant le danger, forcent-ils l'allure et profitant du flottement qui règne dans le camp Sisteronais, violent par deux fois les buts de ces derniers. Nos jeunes représentants paraissent fatigués et semblent se ressentir du magnifique effort fourni pendant soixante minutes. Encore quelques attaques des deux côtés et c'est la fin que siffle M. Latil dont l'arbitrage fut très apprécié du public et des joueurs.
CONSIDERATIONS :
Le Sisteron-Vélo, malgré ses remplaçants, peut être crédité d'un bon match et aurait fort bien pu s'en assurer le gain sans qu'aucun spectateur n'ait trouvé la chose extraordinaire. En effet, les deux équipes que nous avons vu évoluer Dimanche étaient de valeur sensiblement égale. Elles dominèrent tour à tour et eurent à leur actif de belles phases de jeu. Davin I et II, Pau et Bardonnenche, sans toutefois faire oublier les titulaires, se mirent souvent en évidence et se montrèrent pleins de fougue. Soulignons en terminant que pas un geste déplacé ne vint enlaidir ce match joué fort correctement par les deux « onze » que nous félicitons. HORS-JEU

Demain dimanche, sur le Stade Municipal, un match de championnat se jouera entre l'A.S. Meyrargues et notre équipe locale. Puisque le temps est au beau, nous espérons que Dimanche il en sera de même et qu'un nombre important de supporters sera sur les touches et applaudira aux exploits des joueurs. C'est un match qui promet d'être très intéressant et sera le début d'une série d'autres matches qui se joueront à Sisteron, puisque dimanche prochain nous aurons l'Association Sportive de Riez, en championnat, et le dimanche suivant se jouera une partie comptant pour le Trophée des Alpes.

31/01/1948
confirme son redressement en battant l'A.S. MEYRARGUES par 5 à 0

La victoire de nos représentants sur l'équipe de Meyrargues démontre et confirme le redressement qui s'était déjà manifesté le Dimanche précédent aux Mées. Cette victoire aurait pu être plus nette si l'état du terrain et de la balle avait permis un jeu plus scientifiquement mené. Les Sisteronais firent une première mi-temps étincelante, dominant dans tous les compartiments du jeu. Un contrôle rigoureux de la balle, des services précis, de la décision devant les buts permirent aux locaux de mener à la mi-temps par 3 buts à 0. Après la reprise, vivant sur leur avance, les gris fortement gênés par la boue, ralentirent l'allure et la qualité du jeu baissa. Ils purent néanmoins trouver, par deux fois encore, le chemin des filets. La défense Sisteronaise dut pendant un bon quart d'heure s'employer à fond pour contenir les avants visiteurs décidés à sauver tout au moins l'honneur. Mais leurs efforts restèrent vains et le match se termina sur le score de 5 buts pour Sisteron contre 0 pour Meyrargues. Soulignons que M. Vassard, de StAuban, arbitra à la satisfaction générale et qu'il n'eut pas à sévir au cours de cette partie correcte à l'extrême.
CONSIDERATIONS :
Les joueurs de Sisteron firent tous une partie méritoire et leur désir de vaincre fut couronné de succès. Une mention spéciale toutefois à Borel et Dussaillant qui eurent des combinaisons agréables dans l'offensive. Borel avec 3 buts à son actif, fut le grand réalisateur du jour. Davin junior, toujours bien placé, fit un excellent match. Le mérite de Meyrargues, équipe sympathique, courageuse, est de n'avoir jamais joué battu et d'avoir tenté sa chance jusqu'au coup de sifflet final. Son gardien de but, en deuxième mi-temps, par des parades remarquables limita les dégâts. Les nombreux spectateurs qui ceinturaient le coquet stade municipal se retirèrent enthousiasmés de la belle exhibition fournie par l'équipe locale. Par cette victoire, le Sisteron-Vélo remonte une pente que certains pensaient fatale. Les matches à venir revêtent pour l'équipe chère à M. Barrière, une grande importance. Leur préparation sera faite avec soin et c'est certainement avec beaucoup de sympathie que tous les sportifs Sisteronais applaudiront à la remontée d'un club méritant entre tous. HORS-JEU

P.S. - De nombreux spectateurs ont été fort surpris Dimanche de ne pas voir évoluer dans l'équipe locale le jeune Latil. Ce dernier, de la touche, applaudissait ses camarades. Quelles que soient les raisons qui ont pu motiver son remplacement, nous demandons aux sympathiques dirigeants du S.V., au nom de nombreux supporters, de réintégrer ce brillant joueur dans le « onze » qui rencontrera Riez dimanche prochain. Le S.V. n'est pas tellement riche en bons éléments pour se permettre de laisser sur la touche Latil qui, depuis 2 ans, a donné tant de preuves d'attachement au club. H.J.

Tous les membres du bureau, ainsi que les joueurs de la Société Sisteron-Vélo sont informés qu'une réunion générale aura lieu aujourd'hui Samedi, à 18 heures 30, au siège, Bar Léon. Ordre du Jour : Formation des équipes 1 et 2 pour jouer demain à Digne. Les personnes qui désirent assister à ce match sont priées de se faire inscrire dès maintenant au siège. Prix du voyage aller-retour 100 frs. Départ à midi 30.

La Société Sportive Sisteron-Vélo adresse à la Municipalité ses biens vifs remerciements pour la subvention de 2.000 francs.

SISTERON-VELO (07/02/1948) Dimanche dernier, les équipes 1 et II du Sisteron-Vélo se sont déplacées à Digne pour rencontrer les équipes correspondantes du Club Athlétique Dignois en match amical. Notre équipe réserve a perdu par 3 buts à 2 après avoir mené presque toute la partie. Quant à l'équipe première, sa défaite de 3 buts à 1 est plus qu'honorable, car Digne possède une équipe qui joue actuellement en Promotion d'Honneur. Demain, sur le Stade, nous aurons un match de Championnat contre le Sporting-Club de Riez. En lever de rideau, en championnat Catégorie A, les réserves du Sisteron-Vélo évolueront contre les réserves de l'U. S. Méenne. Coup d'envoi à 13 heures. 14/02/1948
RIEZ bat SISTERON-VELO par 3 buts à 2

Que dire de cette partie de championnat plutôt terne dans l'ensemble et qui aurait dû voir la victoire du Sisteron-Vélo ? Après les belles exhibitions fournies aux Mées et surtout contre Meyrargues, nous attendions mieux de nos représentants. Un vent fort violent qui soufflait sur le Stade gêna visiblement les 22 joueurs qui trouvèrent là un rude adversaire. Les Riézois qui en bénéficiaient en première mi-temps surent mieux en profiter et inscrivirent un but facile devant des filets... vides. Borel ainé sur service impeccable de Latil, égalisait peu après. On s'attendait à la reprise à voir dominer le Sisteron-Vélo, ce fut le contraire qui se produisit. Certes les gris menacèrent bien souvent les buts adverses, mais les Riézois se défendaient âprement et passaient même à l'attaque. Deux nouveaux buts vinrent concrétiser leurs efforts, cependant que Put marquait pour Sisteron. Finalement Riez battait Sisteron par 3 buts à 2.
CONSIDERATIONS :
Les nombreux mordus qui étaient venus dans l'espoir d'assister à la réédition du match contre Meyrargues s'en retournèrent fort déçus de la piètre exhibition fournie par les joueurs locaux. Il faut dire à leur décharge que le vent violent contrecarra leurs évolutions et que certains éléments étaient dans un mauvais jour. Riez qui sut mieux s'adapter au vent nous présenta une équipe athlétique très ardente et qui était renforcée par des joueurs de Valensole. En résumé, partie décevante où le jeu négatif domina et où l'on vit les défenses prendre nettement le pas sur les attaques. Nous croyons savoir qu'il reste encore 4 ou 5 matches de championnat à jouer et sommes persuadés que nos représentants mettront tout en œuvre et s'emploieront à fond pour triompher de leurs adversaires et prouver ainsi qu'ils valent mieux que leur dernière exhibition. HORS-JEU

06/03/1948
Demain, sur le Stade, tous les amateurs du ballon rond pourront assister à un match de championnat de Provence, 1ère division, entre le Gallia-Club St-Barnabé de Marseille et Sisteron-Vélo. Coup d'envoi à 15 h. Egalement en championnat, les réserves du Sisteron-Vélo seront opposées aux réserves de l'Union. Sportive de St-Auban. Coup d'envoi : 13 h. 30.

13/03/1948
S.V. bat GALLIA-CLUB de St-BARNABE par 5 buts à 1

Favorisée par un temps splendide, cette partie de Championnat avait attiré autour des touches du Stade Municipal un très nombreux public.
Un lever de rideau vit une belle résistance des jeunes Sisteronais qui ne s'inclinèrent que par 1 but face aux excellentes réserves de Saint-Auban.
Les Marseillais se présentent sur le terrain en maillot rouge et leur équipe très athlétique fait grosse impression. Les premières minutes de jeu voient les deux adversaires se tâter et chercher à construire. Nous constatons bien vite une meilleure technique et aussi plus de fougue à Sisteron. Les joueurs locaux confectionnent un jeu agréable et de beaux mouvements offensifs échouent sur la défense vigilante des arrières du Gallia. Il faut attendre la 30e minute pour voir Tombret ouvrir la marque sur un service précis de Siard. Ce dernier, peu après, inscrira encore un joli but. Les gris dominent manifestement et manquent de belles occasions de conclure.
La 2e mi-temps sera moins agréable à suivre. Les Marseillais paraissent se ressaisir et menacent sérieusement les buts locaux que dégagent Blanc et Put. Une belle attaque Sisteronaise se termine par un but de Borel et les Marseillais, pour ne pas être en reste, marquent un but sur cafouillage. Les locaux repartent de plus belle et deux nouveaux buts du rapide Borel viendront augmenter le score qui sera, au coup de sifflet final, de 5 à 1 en faveur de Sisteron. Arbitrage sévère mais impartial.
Les deux équipes, animées d'un excellent esprit, sont à féliciter pour avoir confectionné un jeu de qualité, agréable et correct. La partie fut des plus spectaculaires et très prisée du public qui retrouva son « équipe ». Quoique le score soit un peu lourd pour les Marseillais, le succès local est amplement mérité. HORS-JEU

BAL DU SISTERON-VELO
C'est demain soir que se déroulera à 21 heures, dans la salle des Variétés-Dancing, le Grand Bal donné par la société sportive « Sisteron-Vélo » avec le concours du Tourbillon Jazz de Gap. A cette Nuitée Dansante, où rien ne sera négligé, on trouvera l'entrain, la gaieté sportive, sans oublier le charme et le swing de nos élégantes et élégants. C'est à une véritable soirée de famille que « Sisteron-Vélo » invite 1a population à assister.

20/03/1948
Demain Dimanche, à 14 heures, se déroulera, sur le Stade Municipal deux matches de football. Les nombreux sportifs que compte Sisteron auront le plaisir de voir évoluer les deux équipes locales.
Le premier match opposera la première équipe de l'Escale aux réserves du Sisteron-Vélo, et le second match sera un véritable derby entre le Club Athlétique Dignois, équipe de promotion d'honneur et l'équipe première du Sisteron-Vélo. Le bureau de notre société sportive ne néglige rien pour donner satisfaction aux sportifs Sisteronais et ceux-ci, de leur côté, montreront par leur présence toute leur sympathie à nos joueurs. 27/03/1948
Le Sisteron-Vélo fait des étincelles et écrase le C.A. Dignois par 8 à 2

Sisteron -Digne ! voilà une tête d'affiche sur laquelle il ne fallait pas trop insister pour garnir le Stade Municipal et c'est devant une belle affluence et par un temps idéal que s'est disputée cette partie amicale. Contrairement à tous les pronostics, les Sisteronais ont infligé une sévère défaite à leurs amis Dignois. « Certes, dira-t-on pour excuser cette tuile », les Dignois étaient incomplets et ils avaient, la veille, fêté leur club. Nous croyons plutôt que ces derniers ont péché par un excès de confiance flagrant et se sont un peu trop basés sur le résultat du match aller, au point de considérer le déplacement à Sisteron comme un voyage de pure forme.
Après avoir dominé dès la mise en jeu, les locaux concrétisent leur avantage par un but de Borel. Celui-ci, sur un changement d'aile de Tombret, file le long de la touche, se rabat et marque en coin sans que Lebert ait pu esquisser la moindre parade. Ce but a le don d'émoustiller les visiteurs qui forcent l'allure et quelques échappées s'avèrent dangereuses mais sont stoppée par la défense locale. Sisteron domine manifestement et inscrit, à son actif, 2 nouveaux buts. Le C.A.D. réagit et atténue la marque par un but de son avant-centre. Au repos, le S.V. mène par 3 buts à 1.
A la reprise, Digne apporte quelques modifications à sa formation et d'entrée les locaux subissent l'emprise de leurs adversaires qui trouvent le chemin des filets. Sisteron 3, Digne 2. Les Dignois vont-ils égaliser ? Non, car les « gris » partent à l'attaque et une jolie combinaison à laquelle participent Dussaillant et Feyrit permet à Borel de battre Lebert. L'ascendant des Sisteronais est maintenant très net et quatre nouveaux buts seront encore marqués par Feyrit, Tombret et Borel (2), portant la marque à 8 buts contre 2 à Digne. Quelques réactions dignoises qui viendront se briser sur la défense intraitable des locaux et c'est la fin que siffle M. Chabaud dont l'arbitrage fut apprécié de tous.
CONSIDERATIONS :
C'est sur ce résultat assez inattendu que s'est terminé ce match, animé, correct, qui souleva les applaudissements du public. Les Sisteronais méritent amplement leur succès acquis de maitresse façon et grâce à une volonté tenace de l'emporter sur un « onze » qui eut beaucoup de peine à s'organiser n'y parvenant d'ailleurs que rarement. Les grandes phases de la partie, des offensives de toute beauté, furent dans l'ensemble l'apanage de nos joueurs. Sisteron qui sut allier à la technique une rapidité d'exécution qu'on n'était pas habitué à lui voir pratiquer, mérite sa victoire et tous ses joueurs sont à féliciter. Un homme domina cependant le débat : Borel aîné qui marqua 5 buts, se mit constamment en évidence et surclassa les 22 joueurs. Après lui nous citerons le jeune Latil qui eut dès arrêts impeccables. Digne présenta une belle équipe qui, en dépit de tous ses efforts, dut s'incliner devant un « onze » gonflé à bloc et qui voulait à tout prix la victoire. HORS-JEU

Avec les fêtes de Pâques, nous aurons à Sisteron, demain Dimanche à 15 heures, un grand match de football entre l'Entente Marseillaise, entrainée par l'ex-international Pepito Alcazar, et l'équipe première du Sisteron-Vélo. Nous sommes donc assurés que tous les sportifs se donneront rendez-vous sur le Stade Municipal. Ils ne regretteront rien, car voici la composition des équipes :
Entente Marseillaise
Cabanotti
Donadio Pasquali
Saron Alcazar Antoni
Ortega Berthezene
Pagam Bodin Harfaing
O
Tombret Davin Borel
Feyrit Dussaillant
Borel Blanc Siard
Lamy Put
Latil
Sisteron-Vélo

Emile Richaud vient de subir à Digne, une opération au genou, à la suite d'une chute dans une partie de football. Le Comité Directeur du Sisteron-Vélo, au nom de tous les sportifs, l'assure de toute sa sympathie et forme des vœux de rétablissement et de prompt retour.

03/04/1948
Entente Marseillaise et Sisteron-Vélo font match nul 1 à 1

Dimanche de Pâques, à 15 heures, s'est déroulé, sur le Stade Municipal, un match de football mettant en présence l'Entente Marseillaise, commandée par l'ex-international Pépita Alcazar et Sisteron-Vélo au grand complet. Le score de 1 but partout reflète bien la partie car les deux équipes sont d'égale valeur. Si quelqu'un est sorti du lot des vingt-deux Joueurs, ce fut Alcazar qui montra quelques qualités d'ancien international et c'est lui qui organisa chaque fois le jeu de son équipe tout en arrêtant l'attaque Sisteronaise. Marseille ouvre le premier la marque par un but assez pénible en première mi-temps, tandis que Sisteron ne parviendra à égaliser qu'en fin de partie par Borel sur un but tiré d'une façon impeccable. Le jeu pratiqué par les deux équipes ne fut pas d'une grande classe. Quelques petites combinaisons de temps à autre ressortaient d'un jeu en l'air. En fin de partie, les Marseillais - sans doute après un bon dîner - commencèrent à trouver la partie longue, et c'est seulement là que les Sisteronais accusèrent une légère supériorité. Arbitrage parfait de M. Chabaud.

C'est demain Dimanche que les sportifs de Sisteron et de la région auront le plaisir de voir évoluer sur le Stade Municipal l'excellente équipe de l'A.S. Phénix de Marseille et Sisteron-Vélo en match de championnat 1ère division. Ce match sera le dernier du championnat, aussi les hommes de Blanc auront à cœur de vouloir sortir vainqueurs. Si le temps le permet, le Stade Municipal connaîtra la foule des grands joueurs. Coup d'envoi à 15 heures. En lever de rideau : A.S. Phénix (réserves) Sisteron-Vélo (réserves).

10/04/1948
S.V. bat U. S. Phénix de Marseille par 2 buts à 1

Dimanche dernier, sur le Stade Municipal, en présence d'une très grande affluence, l'équipe première du Sisteron-Vélo a battu l'équipe de l'U.S. Phénix de Marseille par 2 buts à 1, en championnat de Provence 1ère Division. Par cette victoire, Sisteron-Vélo se maintiendra encore la saison prochaine en première Division malgré toutes les difficultés rencontrées au sujet de la formation de l'équipe première par suite des départs de certains joueurs. C'est grâce à quelques jeunes animés d'un très bon esprit sportif que le Comité Directeur du S. V. est arrivé à se maintenir et nous les en félicitons, aussi bien joueurs que dirigeants. Cette partie, jouée Dimanche, fut agréable à suivre par suite de la vitesse à laquelle elle se déroula. Cependant le jeu est décousu. Il est à noter que, par moment, quelques actions personnelles et quelques jolies phases de jeu font oublier la mauvaise cadence. Les jeunes remplaçants Sisteronais donnent satisfaction et à la deuxième mi-temps l'équipe locale montrera une nette supériorité et dirigera les opérations. Si le score ne fut pas plus élevé c'est grâce à la magnifique partie faite par le goal Marseillais qui évita à son équipe un score plus prononcé. L'arbitrage de M. Cortès fut parfait. Il est vrai que les deux équipes se montrèrent d'une parfaite correction.

17/04/1948
Les sportifs Sisteronais auront le plaisir d'assister, demain Dimanche, à 15 heures, sur le Stade Municipal, au quart de finale du Trophée des Alpes, match de football qui mettra en présence l'A.S. de Forcalquier et Sisteron-Vélo. Ce match de coupe changera un peu des matches de championnat et les supporters ne manqueront pas d'être nombreux sur les touches. Ils verront évoluer deux équipes qui pratiquent du joli jeu.

A l'occasion des Fêtes de Pentecôte, la Société Sisteron-Vélo organise pour le Lundi 17 Mai, un grand Tournoi de Sixte avec la participation des meilleures équipes des Hautes et Basses-Alpes. Ce tournoi commencera le matin et les équipes évolueront durant toute la journée, Il sera doté de nombreuses coupes et médailles. Les équipes peuvent d'ores et déjà se faire inscrire au siège de la Société, Bar Léon, téléphone 150.

TROPHEE DES ALPES (24/04/1948)
A.S. Forcalquier bat Sisteron-Vélo par 1 but à 0

Que dire de cette rencontre terne de bout en bout, trop décousue même pour mériter un compte rendu détaillé ? Les deux équipes ont joué un match sans grandeur. Elles mirent à leur actif trop de fautes impardonnables pour pouvoir être créditées d'une partie simplement acceptable et les spectateurs en furent réduits à applaudir des coups de pied en touche. Si nous ajoutons à cela un arbitrage insuffisant, incohérent même et qui faussa le résultat du match, l'on comprendra mieux qu'une bonne partie du public déçu ait quitté le terrain bien avant le coup de sifflet final. HORS-JEU

TOURNOI DE SIXTE (01/05/1948)
C'est le Lundi 17 Mai, à 9 heures, que se déroulera sur le Stade Municipal, une journée sportive organisée par Sisteron-Vélo. Un grand Tournoi de Sixte avec le concours assuré de plusieurs équipes réputées de la région. Cette manifestation, comprise dans le programme des Fêtes de Pentecôte, ne manquera pas d'attirer un nombreux public sportif sur les touches. C'est la dernière journée de football de la saison et tout porte à croire que rien ne sera négligé pour la réussite de ce Tournoi de Sixte où se disputeront plusieurs coupes et médailles de grande valeur. Nous pouvons faire confiance au Comité Directeur du Sisteron-Vélo pour la pleine réussite de cette fin de saison.

TOURNOI DE SIXTE (08/05/1948)
Le Tournoi de Sixte qu'organise la société sportive « Sisteron-Vélo » promet d'être des mieux réussi. Tout laisse prévoir que la Journée Carnavalesque et Fleurie sera grandiose. Il est donc normal que la journée du ballon soit réalisée à la même échelle. Nous pouvons dire que le Comité Directeur du Sisteron-Vélo ne ménage ni son temps ni sa peine pour satisfaire les plus difficiles. Ce Tournoi fera date dans les annales Sisteronaises puisque, à l'heure actuelle, plus d'une vingtaine d'équipes régionales sont déjà inscrites. Les vainqueurs de cette compétition ne seront pas oubliés. Les récompenses en valent la peine. Un Challenge d'une valeur de quinze mille francs, deux challenges, offerts par la société Sisteron-Vélo, une coupe et plusieurs breloques, voilà l'enjeu de ce véritable gala de plein air. SISTERON-VELO (03/07/1948) Le Mardi 29 Juin s'est tenue une réunion du Comité Directeur de cette Société pour procéder au tirage des bons remboursables.
Voici les numéros sortants :
Bons remboursables à 500 francs : 143 Borrély, peintre ; 98 Ponsi Henri ; 170 Blanc Roger, M.R.U.; 181 Strozzi Joseph, menuisier ; 63 Boyer Claude ; 123 Blanc Gabriel, forgeron ; 47 Allègre Raoul, cafetier ; 96 Magaud Pierre, Mairie ; 12 Peyroto Georges, hôtel ; 74 Roux Noël, machines agricoles ; 65 Peloux Gaston, boucher ; 56 Bernaudon, boulanger ; 100 Badet Antoine ; 180 Martin René, menuisier ; 171 Coulon marchand de bois ; 86 Blanc Louis, cafetier ; 57 Audibert Marcel, épicerie ; 72 Vézian Eugène ; 175 Lancionij taxis ; 60 Mourier Pierre, assurances.
Bons remboursables à 1.000 frs : 110 Thunin Léon, épicier; 169 Mariotti René, entrepreneur ; 192 Baret et Decaroli, garage ; 125 Laugier Raoul, Château-Arnoux ; 198 Robert forain ; 15 Gabert Roger, vins ; 146 Entressangle Pierre ; 41 Jouve Emile, charbons ; 131 Jourdan Jean, Les Cordeliers ; 68 Roman Paul, menuisier ; 171 Cabanes Joseph ; 155 Burle Séraphin, matériaux ; 147 Chanoine Brun, Sisteron ; 24 Chauvin Charles, vins ; 18 Barrière Adrien, boucher ; 199 Donzion, boucher ; 34 Roman Jean, vins ; 2 Roux Séraphin, cafetier ; 50 Gauchot, vétérinaire ; 47 Paret Emile, transports.
Les personnes qui possèdent les bons remboursables sont priées de retirer leur argent au siège de la Société, Bar Léon, Rue de Provence, le plus rapidement possible. Passé la date du 31 Juillet les bons remboursables non retirés seront considérés comme don à la Société.

24/07/1948
La Société Sportive la plus estimée, la mieux comprise de notre ville est, sans contredit Sisteron-Vélo.
C'est par sa vieille renommée, sa fondation déjà bien ancienne, ses couleurs qui ont été portées — non pas dans le Tour de France — mais dans les villes voisines, qui lui ont donné toute la sympathie de la population Sisteronaise et des environs.
Comme son nom l'indique, Sisteron-Vélo fut créé pour la pratique de la petite reine puis, petit à petit, ce sport fut quelque peu abandonné pour devenir, par la suite, une société de football, ce sport venu avec le progrès, le sport à la mode et préféré de la jeunesse.
Aujourd'hui, et depuis de nombreuses années, Sisteron-Vélo pratique le ballon, et chacun connait les beaux résultats obtenus grâce aux joueurs d'abord et aux dirigeants ensuite.
Mais, comme toutes les Sociétés, surtout en période actuelle, Sisteron-Vélo subit des hauts et des bas. Cette saison, peut-être plus que les précédentes, la société va connaitre le doux sommeil.
« Sisteron-Journal » a publié, il y a une quinzaine de jours, une annonce disant qu'une villa 4 pièces est offerte à personne capable d'assurer pendant trois années consécutives, la présidence du Sisteron-Vélo. Tout le monde a bien compris qu'il s'agissait là d'une plaisanterie.
Mais si plaisanterie il y a, depuis un certain temps, toutes les années, le bureau change, ce qui est contraire à la bonne marche de la Société.
Notre Ville ne posséderait-elle pas d'hommes capables d'assurer cette présidence ?
Ne croyez pas cela. Sisteron possède bien, au contraire, des personnalités aptes à ce poste. Mais il faut le dire, de nos jours, la vie est faite de tracas et d'inconvénients de toutes sortes et, de ce fait, donne un surcroit de travail. Tout le monde est fatigué de cette vie dirigée, de toutes ces cartes de rationnement, de toutes ces feuilles d'impôt qui tombent au moindre souffle financier.
Chacun a déjà bien à faire pour diriger son propre travail sans encore aller prendre une présidence, ou un secrétariat, ou encore une trésorerie.
Et pourtant, aucun Sisteronais n'a le droit de laisser partir à la dérive sa petite ville. Tous, dans un même élan, nous devons, du plus petit au plus grand, être prêt à porter notre modeste effort à l'édifice local.
Notre Ville, pour les Fêtes de Pentecôte, ne vient-elle pas de montrer à tout un public de quoi sont capables certaines personnalités de chez nous ?
Alors que la Municipalité cherche, actuellement, à doter notre ville d'un Stade moderne, qu'elle fait un effort considérable pour la jeunesse afin qu'elle pratique les sports de plein air, les jeunes eux-mêmes bouderaient-ils à cette initiative ? Non.
Il faut, pour qu'une Société marche bien, de la bonne volonté de la part des sociétaires actifs. Une société comme Sisteron-Vélo ne peut pas s'offrir le luxe d'avoir une équipe professionnelle ou demi-professionnelle. Ses ressources ne lui permettent pas de tels projets. Mais par contre, elle accorde certains avantages qui sont au niveau de ses moyens aux équipiers. Ceux-ci doivent, de leur côté, faire l'impossible pour être raisonnables et il faut, et c'est un grand point «être sportif avant tout».
Nous demandons aux dirigeants actuels, mais démissionnaires, de bien vouloir donner une réunion générale et de convoquer certaines personnes susceptibles de s'intéresser activement à la Société. La fin du mois de Juillet est là. Le temps presse pour trouver des dirigeants. PIERRE DU COLLET

Reprise au Sisteron-Vélo (21/08/1948)
Notre football, qui avait pris ces quartiers d'été depuis Juin, manifeste certains signes avant-coureurs d'une reprise d'activité prochaine du Sisteron-Vélo.
Au seuil de la saison 1948-1949, on ne peut qu'encourager les nouveaux dirigeants qui vont, hélas, se trouver aux prises avec de grosses difficultés de toutes sortes, période ou des embûches sans nombre créent de graves problèmes à résoudre. Ces difficultés ne sont pourtant pas insurmontables et pour peu que les joueurs fassent preuve de discipline et surtout de compréhension, elles seront vite aplanies.
M. Paul Michel, l'ami des sportifs, a bien voulu prendre les rênes du Sisteron-Vélo où il apportera toute son activité, son bon sens et son dévouement légendaires.
Il sera secondé dans sa tâche par MM. Roman, Aubert et le Docteur Donneaud comme vice-présidents ; MM. Rasous et Bonnet comme secrétaires ; MM. Heyriès, Arnaud et Lambert à la trésorerie ; M. Chabaud archiviste. On y verra aussi comme membres, MM. Maffren, Fabre, Brun, Michel Aimé, Chautard A., Bernard M., Latil Arthur, Badet, Barrière, Lieutier et Meyssonnier.
Quant à l'effectif du club, il demeure inchangé et la commission de football disposera suffisamment de joueurs pour constituer deux « onze » bien armés. Nous publierons prochainement le calendrier des matches amicaux et de championnat où figurent les meilleures équipes régionales et provençales. Allons, il y aura encore, cette saison, de beaux matches au Stade Municipal.

04/09/1948
Le Comité Directeur remercie sincèrement M. Emile Pellegrin du don de 250 frs qu'il vient de faire à cette société.

25/09/1948
La saison de football débutera, cette année, sur le Stade Municipal, par un match amical entre l'U.S. St-Auban-Malijai et Sisteron-Vélo. En effet, à 14 heures, commencera le match de lever de rideau avec les équipes réserves de ces sociétés. Et après aura lieu la rencontre des équipes premières. Les sportifs Sisteronais assisteront en grand nombre sur les touches et verront évoluer les équipes locales formées avec des éléments jeunes et nouveaux.

02/10/1948
U. S. SAINT-AUBAN-MALIJAI bat SISTERON-VELO par 3 à 1

Quelques mordus seulement assistèrent à cette rencontre de début de saison. Si les joueurs de Saint-Auban-Malijai ont gagné ce match, ils le doivent en partie à leur meilleure technique car ils ont cherché à construire tandis que Sisteron a déçu, pratiquant un jeu par trop décousu et peu efficace. Les deux équipes, surtout celle de Sisteron, manquent visiblement d'entrainement. Il est trop tôt pour se faire une idée sur les possibilités du onze local où foisonnent les jeunes. Faisons-lui confiance et dans deux ou trois semaines nous en reparlerons.
En lever de rideau, les réserves Sisteronaises s'inclinèrent devant celles de Saint-Auban-Malijai par 4 buts à 1.

Demain Dimanche, à 14 heures, sur le Stade Municipal se déroulera une journée sportive. En lever de rideau un match amical se dispute entre les équipes réserves de l'Union Sportive Méenne et Sisteron-Vélo. De suite après, un match comptant pour la Coupe de Provence se jouera entre les équipes premières de l'Union Sportive Méenne et Sisteron-Vélo. Comme on peut le constater les journées sportives reprennent et nombreux seront les sportifs qui viendront assister au déroulement de ces matches.

09/10/1948
Les réserves du Sisteron-Vélo battent les réserves de l'U.S. Méenne par 4 buts à 1

Dimanche dernier, par un soleil radieux, sur le Stade Municipal, Sisteron recevait les équipes de l'Union Sportive Méenne. C'est aux jeunes de faire le lever de rideau. C'est un match qui fut très agréable à suivre tant par la confection du jeu que par la correction des équipes. Nous ne ferons pas le film de cette partie amicale, la place nous manque, mais nous pouvons dire qu'à Sisteron les réserves pratiquent un excellent football. Quelques conseils sont cependant à mettre en pratique et il est heureux de constater que déjà certains éléments seraient aptes à jouer en première équipe.

EN COUPE DE PROVENCE
U.S. Méenne bat Sisteron-Vélo par 3 buts à 2 (après prolongations)

C'est au tour des équipes premières de faire leur entrée sur le terrain pour disputer un match comptant pour la Coupe de Provence. La partie débute à peu près égale, mais au fur et à mesure que les minutes passent, le jeu devient plus serré et c'est à un vrai match de coupe que les sportifs qui se trouvent sur les touches vont assister. Sisteron obtient une supériorité, malheureusement le joueur local De Lullo est blessé et ne peut plus garder sa place comme il faudrait. Cependant Borel II, bien en place, marque le premier but pour Sisteron. Les locaux, quoique jouant à 9, puisque Richaud, qui avait amorcé une jolie partie est lui aussi blessé, tiennent les visiteurs, mais ceux-ci égalisent peu avant le repos.
La seconde mi-temps verra Sisteron avec un léger avantage et marquera un deuxième but par Borel I. Les Mées égalisent de nouveau et il faudra avoir recours aux prolongations, ce qui permettra aux visiteurs de marquer un troisième but et de remporter la victoire. En résumé, Sisteron possède une équipe jeune, bien aidée cependant par quelques anciens comme Blanc qui, jouant arrière, abat un gros travail. L'équipe locale fit une jolie exhibition, elle manque encore de cohésion, mais avec de l'entrainement et de la pratique, donnera certainement satisfaction à ses supporters. L'arbitrage fut médiocre, il n'y a rien à dire à ce sujet car la personne qui dirigea la partie fut bénévole, l'arbitre officiel ne s'étant pas présenté.

16/10/1948
CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION
U.S. Saint-Auban-Malijai contre Sisteron-Vélo

L'équipe de Saint-Auban-Malijai a toujours fait bonne impression à Sisteron. Le onze, issu de la fusion des clubs de St-Auban et de Malijai s'avère comme une formation ardente et bien en souffle qui donnera du fil à retordre aux joueurs locaux. N'ont-ils pas, dimanche dernier, en championnat, disposé de l'U.S. Méenne par 5 buts à 0 ? ce qui n'est pas une mince référence ! Les Sisteronais, après deux ou trois dimanches de tâtonnements, coïncidant d'ailleurs avec l'absence de Blanc, Fabre et Bernard, semblent retrouver à chaque match la bonne carburation. Battus dimanche dernier par Ste-Tulle après une partie courageuse, nos joueurs doivent se réhabiliter aux yeux de leurs supporters. Cette rencontre, qui sera précédée d'un agréable lever de rideau entre les équipes réserves des deux clubs, attirera sans nul doute au Stade Municipal un nombreux public demain Dimanche à 14 heures.

16/10/1948
Saint-Auban bat Sisteron-Vélo 4 à 1

Dimanche dernier, sur terrain détrempé se jouait le premier tour de championnat de Provence 1ère Division. Sur les touches un public assez nombreux assistait à ce match. Sur l'appel de l'arbitre officiel, les équipes se présentent et le coup d'envoi est donné. Les Sisteronais prennent de suite la direction des opérations, mais ne tarderont pas à donner l'avantage à leurs adversaires. Le public n'assistera pas à un joli match, d'abord à cause du terrain et ensuite la partie fournie par les joueurs locaux. Cependant le goal Amayenc ainsi que Latil et Fabre feront une partie assez satisfaisante. La partie débute à l'avantage des Sisteronais qui obtiennent immédiatement deux corners. Mais ce n'est que feu de paille. Bientôt St-Auban s'organise et mènera les débats à sa guise jusqu'à la fin. Deux buts seront réussis en première mi-temps et continuant leur pression, les visiteurs marqueront bientôt un troisième but. Sisteron réduit le score sur échappée, mais un quatrième but de Saint-Auban donnera une victoire aisée à l'équipe qui a le mieux joué au football.

Demain notre équipe première se déplacera à Senas pour disputer un match de championnat.

30/10/1948
A l'occasion des Fêtes de la Toussaint, Lundi 1er Novembre, sur le Stade Municipal aura lieu une journée sportive de football. En effet, à 14 heures, se déroulera un match qui mettra aux prises l'équipe des Cheminots de Digne et l'équipe réserve du Sisteron-Vélo. Tous au Stade Municipal Lundi.

20/11/1948
S.V. remporte sa première victoire à Riez par 3 buts à 1

Terrain excellent. Public restreint. Arbitre officiel défaillant. Sisteron gagne le toss et joue le soleil dans les yeux.
Dès le coup d'envoi, les Sisteronais envahissent le camp Riézois et font montre d'une grande maitrise, mais sur une contre-attaque fulgurante de Riez, un avant local bat Ravel. Ce but semble émoustiller les Sisteronais qui s'organisent et construisent de belles phases de jeu. Sur une magnifique attaque à laquelle participent tous les avants bleus, Dussaillant transmet à Borel qui, d’un shoot puissant, fusille le portier local. Peu après c'est le jeune Fabre qui inscrit un nouveau but et c'est la mi-temps.
A la reprise Riez apporte quelques modifications à son équipe et d’entrée, les Sisteronais subissent l’emprise de leurs adversaires qui se montrent menaçants, mais la défense des bleus est intraitable. C'est au tour de Sisteron a dominer et Vidal, sur un changement d’aile de Borel, file le long de la touche, se rabat et marque le troisième but. Quelques réactions de part et d'autre et la fin est sifflée par M. Bondil de Riez, arbitre bénévole dont les décisions ne furent pas toujours heureuses, mais qui se montra néanmoins impartial.
CONSIDERATIONS :
Le onze de Riez, quoique battu, sort nullement diminué de cette rencontre fort correctement jouée par 22 joueurs. Les arrières et demis sortirent nettement et l'équipe est à féliciter pour sa partie courageuse. Le Sisteron-Vélo nous surprit agréablement au cours de ce match où les deux onze firent sensiblement jeu égal avec pourtant un léger avantage au premier nommé. Sa ligne d'avants nous parut plus incisive que celle de Riez. Bonne rentrée de Marcel Put. Notons également la bonne partie fournie par les juniors Ravel, Fabre, Guigou et Latil Michel et remercions les dirigeants du « Sisteron-Vélo » de leur avoir fait confiance. La politique des jeunes que nous avons tant prônée s’impose plus que jamais car un club qui bâtit l’avenir sur la jeunesse ne saura s’en faire pour son destin.

27/11/1948
S.V. reçoit BARCELONNETTE

Le Sisteron-Vélo vient d'être avisé un peu tardivement par le District que la rencontre de Championnat Mallemort-Sisteron était renvoyée à une date ultérieure, l'équipe de Mallemort jouant le 28 en Coupe de Provence. Ce qui vaudra aux Sisteronais le plaisir de voir évoluer au Stade Municipal l'excellent onze de Barcelonnette. A 13 heures, match d'ouverture.

04/12/1948
Barcelonnette bat Sisteron par 5 buts à 2

Dimanche dernier, Sisteron a eu l'agréable visite d'une équipe nouvelle des Basses-Alpes, l'A.S. de Barcelonnette, composée en majeure partie de soldats du 11e B.C.A. en garnison dans la Vallée de l'Ubaye. Ce match est joué très vite et ne sera pas pour déplaire au public. Le score assez élevé reflète bien la partie car Barcelonnette, plus athlétique et beaucoup mieux entrainé, sut mettre à profit les occasions parfois heureuses, car sur les cinq buts masqués trois sont dos à la défense Sisteronaises dans des interventions malheureuses. Malgré la blessure de Latil, atteint en première mi-temps, Sisteron joua agréablement et marqua deux buts par Borel et Blanc.

Demain Dimanche, nos deux équipes se déplaceront à Forcalquier en match de championnat, pour rencontrer les équipes correspondantes de cette ville. Nous souhaitons à nos représentants une excellente partie et une belle victoire.

11/12/1948
SISTERON et FORCALQUIER font match nul : 2 à 2

En déplacement à Forcalquier nos joueurs, après une partie assez intéressante à suivre, ont décroché le match nul. Si l'on tient compte du départ de Marcel Put et de l'absence dans le onze de Latil et Davin, ce résultat obtenu sur terrain adverse est tout à l'honneur du Sisteron-Vélo dont nous enregistrons avec plaisir le net redressement.

Demain Dimanche, nos équipes II et I se déplaceront à Digne pour y rencontrer respectivement les équipes premières des Cheminots Sportifs Dignois et de l'Olympique des Arches.

18/12/1948
Sisteron bat Olympique des Arches de Digne par 4 buts à 3

Dimanche dernier nos équipes locales de football sont allé jouer en match amical à Digne. C'est ainsi que notre équipe première, dans laquelle se trouvaient six joueurs de réserve, après une partie agréable et correcte, a battu l'Olympique des Arches par 4 à 3.

Les Cheminots Dignois (I) battent Sisteron-Vélo II par 2 à 0
L'équipe deuxième fut moins heureuse et elle fut battue par une équipe mieux entrainée et aguerrie, les Cheminots Dignois, par 2 buts à 0. Cette journée sportive fut, avant tout, une sortie et un bon entrainement.

Demain dimanche, à 14 heures, sur le Stade Municipal, nous aurons le plaisir d'assister à un match de championnat entre l'Union Sportive des Mées et Sisteron-Vélo.
En lever de rideau, les équipes réserves de ces deux clubs se rencontreront en match amical. Excellente journée sportive et nombreux seront les supporters qui assisteront à ces rencontres.

25/12/1948
U.S. Méenne et Sisteron-Vélo font match nul 2 buts à 2

Précédée d'un intéressant lever de rideau qui vit la victoire de l'équipe réserve des Mées sur celle de Sisteron, cette partie de championnat avait attiré au Stade Municipal un assez nombreux public. Les locaux dominent d'entrée et nous font assister à de belles attaques qui viennent se briser contre la défense Méenne. Le jeu se poursuit assez égal mais sur contre-attaque des Sisteronais Fabre bat le portier des Mées et peu avant la mi-temps les visiteurs égaliseront. En 2e mi-temps Sisteron, sur une échappée de Borel inscrira un 2e but et la fin du match verra une nette domination des joueurs des Mées qui en profiteront pour obtenir le draw. En résumé partie moyenne que les Sisteronais auraient du enlever sans le flottement qui se fit sentir dans les dernières minutes. HORS-JEU

 

 

» En savoir plus sur MAZZA & FILS
    CALENDRIER

Retrouvez les prochaines dates de matchs sur le site de la Fédération Française de Football.

» Le calendrier


    RÉSULTATS

Retrouvez les résultats des matchs sur le site de la Fédération Française de Football.

» Les résultats


GALERIE
» Voir les photos

SPONSORING
» Connaitre
nos sponsors

PRESSE
» La revue
de presse

CENTENAIRE
DU SFC
» voir

© Sisteron Football Club - 2007 - Réalisation du site Internet - Conception WOISA Diffusion - Hébergement : Cime Rodez (12)